Hong Kong : la répression continue
Info et société

Hong Kong : la répression continue

Chow Hang-tung, organisatrice d'une veillée d'hommage à la répression du mouvement étudiant de la place Tiananmen, a été arrêtée par les autorités hong-kongaises le 4 juin. Jusqu'en 2020, l'ancienne colonie britannique était l'un des seuls endroits en Chine où cet événement pouvait être commémoré. Cette arrestation s'inscrit dans un contexte difficile pour le mouvement pro-démocratie à Hong Kong, avec les condamnations d'activistes qui s'enchaînent. Pékin a récemment promulgué une réforme radicale du système électoral, marginalisant de fait l'opposition en organisant la sélection des candidats par un comité acquis au gouvernement chinois. La loi sur la sécurité nationale reste le principal outil de répression des militants. Vous trouverez dans ce dossier une sélection de reportages pour comprendre la situation de l'ancienne colonie britannique et de ses derniers mouvements de protestation.
Chow Hang-tung, organisatrice d'une veillée d'hommage à la répression du mouvement étudiant de la place Tiananmen, a été arrêtée par les autorités hong-kongaises le 4 juin. Jusqu'en 2020, l'ancienne colonie britannique était l'un des seuls endroits en Chine où cet événement pouvait être commémoré. Cette arrestation s'inscrit dans un contexte difficile pour le mouvement pro-démocratie à Hong Kong, avec les condamnations d'activistes qui s'enchaînent. Pékin a récemment promulgué une réforme radicale du système électoral, marginalisant de fait l'opposition en organisant la sélection des candidats par un comité acquis au gouvernement chinois. La loi sur la sécurité nationale reste le principal outil de répression des militants. Vous trouverez dans ce dossier une sélection de reportages pour comprendre la situation de l'ancienne colonie britannique et de ses derniers mouvements de protestation.

Hong-Kong : petites élections, gros enjeux

Hong Kong : le mouvement se structure

Hong Kong : péril sur l'économie

Pourquoi Hong Kong s'inquiète

Les librairies sous pression à Hong Kong

Tiananmen, la mémoire interdite