Info et société

30 ans après Tiananmen, retour sur le Printemps de Pékin

Il y a 30 ans, les étudiants chinois se soulevaient pour exiger la démocratie et appeler à la liberté. La place Tiananmen à Pékin devint alors le théâtre d’une mobilisation sans précédent réprimée dans le sang. La nuit du 3 au 4 juin 1989, soldats et blindés ouvrent le feu sur les manifestants, faisant des milliers de morts. ARTE revient sur ces semaines de manifestations et d’appels à la liberté. Que reste-t-il aujourd’hui du Printemps de Pékin ?
facebooktwitterwhatsapp