Info et société

L’Algérie en ébullition

L’Algérie en ébullition
La ténacité des Algériens a payé : le 11 mars, le président Abdelaziz Bouteflika a annoncé qu'il renonçait à briguer un cinquième mandat et que la présidentielle du 18 avril était reportée.
La ténacité des Algériens a payé : le 11 mars, le président Abdelaziz Bouteflika a annoncé qu'il renonçait à briguer un cinquième mandat et que la présidentielle du 18 avril était reportée.
facebooktwitterwhatsapp