Info et société

Les Rohingyas, un an après le début de l’exode

Il y a un an en Birmanie, des violences qualifiées de "nettoyage ethnique" par l'ONU s'abattaient sur la communauté des Rohingyas. Depuis, près de 700 000 d'entre eux ont fui le pays et vivent dans des camps de réfugiés au Bangladesh voisin, dans des conditions très difficiles. Une résolution des Nations Unies prévoit leur retour sécurisé dans leur pays natal. Ce programme de rapatriement ne tient pas compte des traumatismes ni de la haine raciale des Birmans bouddhistes à l'égard de cette communauté musulmane.
facebooktwitterwhatsapp