Info et société

Soudan du Sud : bientôt la fin de la guerre civile ?

En 2013, le Soudan du Sud plonge dans une guerre civile meurtrière quand le président Salva Kiir, de l’ethnie dinka, accuse son vice-président Riek Machar, du groupe des Nuers, de fomenter un coup d’Etat. Depuis, le Soudan du Sud, qui a proclamé son indépendance du Soudan en 2011, est ravagé par une guerre qui a fait des dizaines de milliers de victimes et de près de 4 millions de déplacés. Le 5 août 2018, le président Kiir et le chef rebelle Machar ont signé un accord de partage du pouvoir. Ce texte, destiné à mettre fin à un conflit qui dure depuis plus de cinq ans, stipule que Riek Machar va intégrer un gouvernement d'union nationale, et devenir premier vice-président du Soudan du Sud.
facebooktwitterwhatsapp