Culture et pop

L'héritage de la chouette

Thumbnail for L'héritage de la chouetteL'héritage de la chouette
En 1987 et 1988, Chris Marker part à la rencontre d'historiens, de philosophes, d’hommes politiques, d’artistes (Jean-Pierre Vernant, Oswyn Murray, Nikos Svoronos, Cornelius Castoriadis, George Steiner, Iannis Xenakis, Michel Serres, Theo Angelopoulos, Angélique Ionatos, Elia Kazan, Vassilis Vassilikos, Michel Jobert, Atsuhiko Yoshida…), de la France au Japon, de la Grèce à la Géorgie. Autour de treize mots et concepts de racine grecque, de "symposium" à "philosophie", il les convie à réfléchir avec lui aux valeurs de la Grèce antique et à leur héritage au cours des siècles, interrogeant ainsi notre monde contemporain en un mélange d'érudition, de passion et d'humour. Il associe à leurs paroles une multiplicité d’images, comme autant de facettes de la culture occidentale. Un "gai savoir" et une invitation à aiguiser son intelligence critique restés longtemps invisibles.
En 1987 et 1988, Chris Marker part à la rencontre d'historiens, de philosophes, d’hommes politiques, d’artistes (Jean-Pierre Vernant, Oswyn Murray, Nikos Svoronos, Cornelius Castoriadis, George Steiner, Iannis Xenakis, Michel Serres, Theo Angelopoulos, Angélique Ionatos, Elia Kazan, Vassilis Vassilikos, Michel Jobert, Atsuhiko Yoshida…), de la France au Japon, de la Grèce à la Géorgie. Autour de treize mots et concepts de racine grecque, de "symposium" à "philosophie", il les convie à réfléchir avec lui aux valeurs de la Grèce antique et à leur héritage au cours des siècles, interrogeant ainsi notre monde contemporain en un mélange d'érudition, de passion et d'humour. Il associe à leurs paroles une multiplicité d’images, comme autant de facettes de la culture occidentale. Un "gai savoir" et une invitation à aiguiser son intelligence critique restés longtemps invisibles.
facebooktwittergooglepluswhatsapp