Info et société

La Turquie, source de tensions internationales

Vendredi 24 juillet au matin s’est déroulée la première prière dans Sainte-Sophie, reconvertie en mosquée. Une occasion symbolique pour le président turc Recep Tayyip Erdogan d’affermir sa position envers l’Occident et les pays musulmans. Ces derniers mois, le pays a été source de nombreuses tensions notamment sur la scène internationale. Le 9 octobre 2019, la Turquie a par exemple lancé une offensive contre les forces kurdes du nord-est de la Syrie, des forces pourtant alliées des Occidentaux dans la lutte antidjihadiste. Cette attaque au nom de "la lutte contre le terrorisme", comme l’a prétendu Ankara, a provoqué un tollé à travers le monde. Fin janvier, le pays s'est également lancé dans une guerre très coûteuse en Libye pour finalement devenir le principal soutien international du gouvernement d’union nationale de Tripoli, qui a repris début juin le contrôle de l’ensemble du nord-ouest de la Libye. Une intervention sujette là aussi à de vives tensions, à l'image de celles entre Paris et Ankara. "Je considère aujourd’hui que la Turquie joue en Libye un jeu dangereux et contrevient à tous ses engagement", avait alors déclaré E. Macron, lundi 22 juin. Dans ce dossier, retrouvez une sélection de reportages et d’analyses pour mieux comprendre l'histoire d'un pays au coeur de nombreuses controverses, ainsi que sa situation politique et économique.
facebooktwitterwhatsapp