Info et société

Syrie, la "grande boucherie" continue - De Damas à l'Alsace

Sept ans de guerre

Syrie, la "grande boucherie" continue - De Damas à l'Alsace
Au coeur de la capitale du Kazakhstan, Astana, la Russie, la Turquie et l'Iran se réunissent pour trouver une issue au conflit syrien. Pourtant en Syrie, sept ans après le début de la guerre, la perspective d'une solution politique semble bien loin. Pris en étau entre les bombardements de Bachar al-Assad et les atrocités commises par divers groupes dont l'organisation Etat islamique, les civils sont les premières victimes de ce conflit qui, selon l'OSDH, a fait plus de 340 000 morts et des millions de réfugiés et déplacés.
Au coeur de la capitale du Kazakhstan, Astana, la Russie, la Turquie et l'Iran se réunissent pour trouver une issue au conflit syrien. Pourtant en Syrie, sept ans après le début de la guerre, la perspective d'une solution politique semble bien loin. Pris en étau entre les bombardements de Bachar al-Assad et les atrocités commises par divers groupes dont l'organisation Etat islamique, les civils sont les premières victimes de ce conflit qui, selon l'OSDH, a fait plus de 340 000 morts et des millions de réfugiés et déplacés.
facebooktwitterwhatsapp