Sida : les experts craignent un retour en arrière

Sida : les experts craignent un retour en arrière

Grâce aux progrès de la science, les séropositifs pris en charge à temps ne meurent plus du VIH. Pour autant, bien que le nombre de nouvelles infections se soit stabilisé au cours des dernières décennies, plus de 136 000 personnes ont tout de même été diagnostiquées positives au VIH l'année dernière sur le continent européen. Et les experts avertissent : la pandémie de coronavirus pourrait faire reculer la lutte contre le sida de plusieurs années. Dans ce dossier, vous trouverez des analyses et des rapports sur le VIH.
Grâce aux progrès de la science, les séropositifs pris en charge à temps ne meurent plus du VIH. Pour autant, bien que le nombre de nouvelles infections se soit stabilisé au cours des dernières décennies, plus de 136 000 personnes ont tout de même été diagnostiquées positives au VIH l'année dernière sur le continent européen. Et les experts avertissent : la pandémie de coronavirus pourrait faire reculer la lutte contre le sida de plusieurs années. Dans ce dossier, vous trouverez des analyses et des rapports sur le VIH.

Toutes les vidéos

Data Science vs Fake

On ne meurt plus du sida aujourd'hui

La PrEP, une nouvelle pilule "anti-Sida" ?

Etats-Unis : la séropositivité criminalisée

Tous les internets - Un podcast pour faire capoter le VIH

Quel avenir pour les traitements anti-Sida ?