Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant

À l'occasion de l'entrée au Panthéon des cendres de Missak Manouchian et de son épouse Mélinée, ce 21 février 2024, quatre-vingts ans jour pour jour après l’exécution du résistant au mont Valérien avec vingt-et-un de ses compagnons, Mosco Levi Boucault rend, avec cette postface de son documentaire "Des terroristes à la retraite", un vibrant hommage aux combattants de l’Affiche rouge.

Ils s’appelaient Raymond Kojitsky, Rino Della Negra, Thomas Elek, Olga Bancic, Celestino Alfonso… Ils étaient membres des Francs-tireurs et partisans - Main-d’oeuvre immigrée (FTP-MOI), unités de la résistance communiste. Sous l’impulsion du PCF, ces résistants, juifs et étrangers, dont Missak Manouchian, ont pris les armes contre l’occupant allemand à Paris de 1942 à novembre 1943 et joué un rôle déterminant dans la Résistance. Après l’assassinat du colonel SS Julius Ritter, qui supervisait le STO (Service du travail obligatoire), le 28 septembre 1943, vingt-trois d'entre eux sont arrêtés en novembre et vingt-deux exécutés le 21 février 1944. Olga Bancic, la vingt-troisième, sera guillotinée à Stuttgart. Une "affiche rouge" avec les noms de dix d’entre eux est alors placardée sur les murs de France par la propagande nazie, attribuant les actes de résistance à une armée de criminels étrangers, juifs et communistes.

Bribes de vies héroïques
À l’occasion du 80e anniversaire de l'exécution de Missak Manouchian et de sa panthéonisation le 21 février 2024, en compagnie de son épouse Mélinée (disparue en 1989), Mosco Levi Boucault réalise, avec la cinéaste Ruth Zylberman, une postface de son documentaire Des terroristes à la retraite sorti en 1985, qui emprunte son titre au poème L'affiche rouge d'Aragon leur rendant hommage. Parcourant Paris et sa banlieue, Ivry et Saint-Ouen, les auteurs brossent le portrait de cinq de ces résistants des FTP-MOI – quatre hommes et une femme. Grâce aux émouvants témoignages de leurs descendants (petits-enfants, neveux, arrière-petits-enfants) lisant leurs dernières lettres ou évoquant des bribes de ces vies héroïques, et aux analyses précieuses des historiens Annette Wieviorka et Thomas Fontaine, ils restituent la mémoire de ces combattants qui alliaient amour de la France et haine du fascisme, tous morts pour la liberté dans l’espoir de lendemains qui chantent. 

Réalisation

Mosco Levi Boucault

Pays

France

Année

2024

Durée

38 min

Disponible

Du 14/02/2024 au 21/03/2024

Genre

Documentaires et reportages

Versions

  • Sous-titrage malentendant

Vous pourriez aimer aussi

Regarder Bienvenue en Géozarbie Zeist : Tribunal en exil 11 min Voir le programme

Bienvenue en Géozarbie

Zeist : Tribunal en exil

Regarder ARTE Regards Pieds-noirs, les exilés d'Algérie pour l'éternité 33 min Voir le programme

ARTE Regards

Pieds-noirs, les exilés d'Algérie pour l'éternité

Regarder Twist Comment sauver notre monde ? 30 min Voir le programme

Twist

Comment sauver notre monde ?

Regarder Square Artiste Denis Smalley 27 min Voir le programme

Square Artiste

Denis Smalley

Regarder Square Artiste Doris Dörrie 26 min Voir le programme

Square Artiste

Doris Dörrie

Regarder Duels d'Histoire Marie-Antoinette vs Maximilien Robespierre 12 min Voir le programme

Duels d'Histoire

Marie-Antoinette vs Maximilien Robespierre

Les vidéos les plus vues sur ARTE

Regarder La mémoire de l'amour 107 min Voir le programme

La mémoire de l'amour

Regarder Le dessous des cartes - L'essentiel Suède : pièce maîtresse pour l'Otan 4 min Voir le programme

Le dessous des cartes - L'essentiel

Suède : pièce maîtresse pour l'Otan

Regarder ARTE Regards Des alternatives pour loger les étudiants 30 min Voir le programme

ARTE Regards

Des alternatives pour loger les étudiants

Regarder Transatlantiques (1/2) La course des nations 52 min Voir le programme

Transatlantiques (1/2)

La course des nations

Regarder Le sucre nous rend-il bêtes ? 42 - La réponse à presque tout 28 min Voir le programme

Le sucre nous rend-il bêtes ?

42 - La réponse à presque tout

Regarder 3 bonnes raisons de voir "le général du diable" 2 min Voir le programme

3 bonnes raisons de voir "le général du diable"