Les maîtres de RomeMichel-Ange, Raphaël et Léonard de Vinci

En 1513, la présence conjointe de Michel-Ange, Raphaël et Léonard de Vinci dans la Ville éternelle marque l’apogée de la Renaissance romaine. Plongée dans les coulisses d’une émulation artistique extraordinaire, entre fascination réciproque et rivalité. 

Fin 1512, le nom de Michel-Ange (1475-1564) est sur toutes les lèvres. L’artiste vient d’achever le plafond de la chapelle Sixtine, commandé par le pape Jules II, qui veut rendre à Rome sa gloire passée. S’il lui vaut d’être surnommé "le Divin", ce travail titanesque de quatre années, accepté à contrecœur, a laissé le sculpteur brisé. De son côté, le surdoué Raphaël (1483-1520), jeune peintre en pleine ascension – dont les emprunts irritent Michel-Ange –, pilote la décoration des chambres du Vatican et de la Villa Farnesina. Mais la mort de Jules II, en février 1513, et l’élection de son successeur, Léon X, rebattent les cartes. D’autant que Léonard de Vinci (1452-1519), proche de Julien de Médicis, le frère du nouveau souverain pontife, s’apprête à rejoindre la cour. Âgé de 61 ans, le maître – qui s’est confronté au génie de Michel-Ange à Florence dix ans plus tôt, et a accueilli Raphaël dans son atelier – se replie bientôt sur ses recherches et la rédaction de ses carnets. Pendant que le sculpteur misanthrope se débat avec le tombeau de Jules II, son jeune rival prend toute la lumière : nommé préfet des antiquités de Rome, Raphaël dirige en outre les travaux de la future basilique Saint-Pierre. Mais le ciel ne tarde pas à s’obscurcir sur la Ville éternelle, mise à sac par les troupes de Charles Quint en 1527, puis ravagée par une épidémie de peste…   

Moment de grâce 
Si aucune source n’atteste de la rencontre entre Raphaël, Michel-Ange et Léonard de Vinci, une fresque peinte par le premier les réunit magistralement : L’école d’Athènes, reflet des valeurs humanistes de la Renaissance. Replaçant leur séjour romain dans le contexte d’acmé artistique de l’époque, favorisé par le mécénat des papes Jules II et Léon X, ce documentaire, nourri d'éclairages de spécialistes (historiens de l’art, conservateurs, dont Vincent Delieuvin, du Louvre) et d’analyses de chefs-d'œuvre, déroule les trajectoires respectives des trois géants et se penche sur les rapports qu’ils entretenaient, entre compétition et admiration. 

Réalisation

Constance Colonna-Cesari

Pays

France

Année

2022

Durée

52 min

Disponible

Du 04/02/2024 au 10/05/2024

Genre

Documentaires et reportages

Versions

  • Sous-titrage malentendant

Vous pourriez aimer aussi

Regarder Gymnastique La Joconde ne vous suit pas du regard 4 min Voir le programme

Gymnastique

La Joconde ne vous suit pas du regard

Regarder Twist Surréaliste ! Le pouvoir des rêves 30 min Voir le programme

Twist

Surréaliste ! Le pouvoir des rêves

Regarder Le jardin des délices Festival d'Avignon 2023 114 min Voir le programme

Le jardin des délices

Festival d'Avignon 2023

Regarder Christus, trilogie sacrée Passion 146 min Voir le programme

Christus, trilogie sacrée

Passion

Regarder Hypernuit #9 63 min Voir le programme

Hypernuit #9

Regarder Flèche Love Nancy Jazz Pulsations 2023 52 min Voir le programme

Flèche Love

Nancy Jazz Pulsations 2023

Les vidéos les plus vues sur ARTE

Regarder La mémoire de l'amour 107 min Voir le programme

La mémoire de l'amour

Regarder Le dessous des cartes - L'essentiel Suède : pièce maîtresse pour l'Otan 4 min Voir le programme

Le dessous des cartes - L'essentiel

Suède : pièce maîtresse pour l'Otan

Regarder ARTE Regards Jura, qui a peur du loup ? 30 min Voir le programme

ARTE Regards

Jura, qui a peur du loup ?

Regarder ARTE Regards Pauvre et sans-abri dans un pays riche 31 min Voir le programme

ARTE Regards

Pauvre et sans-abri dans un pays riche

Regarder Le sucre nous rend-il bêtes ? 42 - La réponse à presque tout 28 min Voir le programme

Le sucre nous rend-il bêtes ?

42 - La réponse à presque tout

Regarder ARTE Regards Un écovillage palestinien face à son avenir 30 min Voir le programme

ARTE Regards

Un écovillage palestinien face à son avenir