Loading

Quelle mémoire pour le passé esclavagiste de Bristol ?

Quelle mémoire pour le passé esclavagiste de Bristol ?

Faut-il faire disparaitre tous les monuments ou les noms des tortionnaires et des marchands d’esclaves de nos espaces publics?  C’est la question à laquelle s’est confrontée la ville de Bristol en Angleterre. Le 7 juin 2020, le mouvement Black Lives Matter déboulonnait et jetait dans le port la statue d’Edward Colston, un marchand d’esclaves notoire. Les images ont fait le tour du monde mais la méthode des activistes a divisé la ville. Quelle est la situation un an plus tard ? 

Vous pourriez aimer aussi

Le Portugal face à son passé colonial

Brésil : sur les traces de l'esclavage

Berlinale : "Ondine" de Christian Petzold

Cinéma : Pleasure, plongée dans l'industrie du X

Ahmet Altan : écrire derrière les barreaux

Cinéma : Freda, un film qui raconte Haïti

Hommage à la pianiste Clara Schumann

Baselitz : le peintre allemand à l'honneur au Centre Pompidou

Les vidéos les plus vues sur ARTE

Le violoncelle selon Gautier Capuçon

Backroom - Drogue mortelle

ARTE Journal

Édition du soir (25/10/2021)

ARTE Reportage

Syrie : les enfants sacrifiés de l’or noir / Béring, le dernier rideau de glace

Karambolage

Hôtel de Beauharnais / Confiture de baies d’églantier

Islande : l’été des renards polaires

Comment vivre demain ?

Un manifeste