Loading
Hongrie : "Ce n'est pas honteux de désobéir"

Tour d'Europe

Voir tout

Estonie : A Tallinn, la brouille des pistes cyclables

Grève de la faim à Berlin pour le climat

Allemagne : le succès du vote par correspondance

Construire en recyclant : l’avenir du BTP

Von der Leyen se penche sur l’état de l’Union

FDP : le parti pris de la liberté

Italie : Rome, enjeu des municipales

Ouverture du procès des attentats du 13 novembre

Hongrie : "Ce n'est pas honteux de désobéir"

Depuis le début de l'année, près de 70 000 euros d'amendes ont été encaissés par le parlement hongrois. La plupart du temps, ce sont des députés de l'opposition qui sont sanctionnés. Mais le pouvoir tente de limiter l'expression des voix d'opposition également par d'autres moyens. A l'image de Ákos Hadházy (notre photo), condamné à des travaux d'intérêt général pour avoir manifesté. Pour le Fidesz, le parti de Viktor Orban au pouvoir, c'est une manière d'intimider les membres de l'opposition, alors que se profilent des élections législatives en 2022.

Vous pourriez aimer aussi

Hongrie : les maires frondeurs

État de droit : comment sortir de l’impasse ?

Hongrie : une presse aux ordres

ARTE Journal

Édition du soir

Dernier jour

ARTE Journal

Édition de la mi-journée (20/09/2021)

La fin d’une ère : Angela Merkel, vue de l’Europe

Des mini-cerveaux contre la maladie d'Alzheimer

Les vidéos les plus vues sur ARTE

ARTE Journal

Édition du soir

Les rapaces, maîtres des airs

ARTE Regards - Amsterdam : fêtards et maisons closes dans le collimateur

Karambolage

Le pinard / Les souffleurs de feuilles / Outre-Rhin

Un nouveau château pour Berlin

Le Forum Humboldt

ARTE Reportage

Calais / Liban / Grèce

Le dessous des cartes

Caucase : un carrefour d'influences