Rudi Stephan : Les Premiers hommesUn mystère érotique à l'Opéra d'Amsterdam

loading...

À suivre

Disponible du 25/06/2021 au 24/12/2021
Prochaine diffusion le vendredi 25 juin à 20:00
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Cette année, le Holland Festival d’Amsterdam met à l’honneur Les Premiers hommes (Die ersten Menschen), un opéra méconnu du compositeur allemand Rudi Stephan (1887-1915), dans une mise en scène de l’Espagnol Calixto Bieito. L’œuvre retrace la tragédie originelle de l’humanité avec l’histoire d’Adam et Eve, Caïn et Abel. François-Xavier Roth dirige pour la première fois l’Orchestre royal du Concertgebouw.

Dans l’Ancien testament, la Genèse est associée à un « mystère érotique », comme le laisse entendre le sous-titre de l’opéra. Après avoir été chassés du paradis, Adahm et Chawa, entourés de leurs fils Kajin et Chabel, sont les seuls humains peuplant un immense univers primitif. Se sentant délaissée par Adahm, Chawa se languit du Jardin d’Eden. Quant à Kajin et Chabel, ils ont des visions diamétralement opposées de la vie. Tandis que l’aîné brûle d’un ardent désir sexuel, le cadet ne vit que pour sa foi et incarne le fils modèle. Jaloux de Chabel, Kajin décide de tuer son propre frère…

Seules quelques œuvres de Rudi Stephan sont entrées dans la postérité. Né à Worms (Allemagne) en 1887, le compositeur comptait pourtant parmi les musiciens les plus prometteurs de sa génération. Tombé au champ d’honneur à tout juste 28 ans pendant la Première Guerre mondiale, il avait achevé son premier et unique opéra peu de temps auparavant. Par ailleurs, les archives du musicien ont été détruites dans un bombardement durant la Deuxième Guerre mondiale, de sorte qu’il ne subsiste aujourd’hui plus qu’un petit nombre de ses œuvres. Celles-ci témoignent toutefois d’un langage musical singulier, à la croisée du romantisme tardif, du modernisme et de l’impressionnisme.

Les Premiers hommes n’avait plus été présenté sur scène depuis les années 1980. Sa première néerlandaise aura lieu à l'Opéra national d'Amsterdam dans le cadre du Holland Festival, dans une mise en scène signée Calixto Bieito, réputé au niveau international pour son style sans concession. À la baguette : le Français François-Xavier Roth, qui dirigera pour la première fois l’Orchestre royal du Concertgebouw. Le rôle de Chawa est interprété par la soprano allemande Annette Dasch et celui d’Adahm par le baryton-basse américain Kyle Ketelsen.

Photo : © Ruth Walz / Dutch National Opera


  • Avec :
    • Kyle Ketelsen (Adahm)
    • Leigh Melrose (Cain)
    • Annette Dasch (Chawa)
    • John Osborn (Chabel)
  • Composition :
    • Rudi Stephan
  • Mise en scène :
    • Calixto Bieito
  • Direction musicale :
    • François-Xavier Roth
  • Orchestre :
    • Royal Concertgebouw Orchestra
  • Livret :
    • Otto Borngräber
  • Scénographie :
    • Rebecca Ringst
  • Costumes :
    • Ingo Krügler
  • Lumière :
    • Michael Bauer
  • Vidéo :
    • Sarah Derendinger
  • Pays :
    • Pays-Bas
  • Année :
    • 2021