Loading
Les riot grrrls, féminisme sonique

La culture dans ARTE Journal

Voir tout

A Broadway, les feux de la rampe enfin rallumés

BD : Corto Maltese investit le XXIème siècle

L'opération Sentinelle, héros de "La Troisième guerre"

Se souvenir du pogrom d'Hoyerswerda

Exposition : Heidi, coqueluche d'Israël

Düsseldorf : 24h de Satie pour Joseph Beuys

Vivian Maier : de l'ombre à la lumière

Thriller social à la Comédie-Française

Les riot grrrls, féminisme sonique

Il a suffi d’une poignée d’étudiantes branchées punk rock et bien remontées contre les mecs. Les filles veulent en découdre et entendent fédérer toutes celles qui ont à la fois la rage et l’amour des Ramones. Leurs groupes s’appellent Bikini Kill ou Bratmobile, et elles vont donner naissance au mouvement Riot Grrrl. Trente ans après, ce mouvement underground a essaimé jusque dans le mainstream. Mathilde Carton nous raconte.

Vous pourriez aimer aussi

Russie : du punk-rock pour réveiller les consciences

Le slam est l'avenir du féminisme en Inde

Le retour d'Iron Maiden

A Chaillot, la danse rencontre la sculpture

Toutankhamon revient à Paris

Dans les nouvelles réserves du Louvre

Les vidéos les plus vues sur ARTE

ARTE Regards - Amsterdam : fêtards et maisons closes dans le collimateur

Les rapaces, maîtres des airs

L’Espagne sauvage

Le Nord atlantique

Happiness (1/15)

Shadi

L’Espagne sauvage

Le Sud méditerranéen

Xenius - Mal de dos : comment l'éviter

L’Allemagne sauvage

Voyage aux sommets