Gracy Hopkins dans Open StageSmoking Kills, Perfect

À suivre

6 min
Disponible du 21/04/2021 au 18/12/2022
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
De la West Coast à Torcy, il n’y a qu’un pas ! La preuve avec Gracy Hopkins, un jeune artiste français de 23 ans qui scande une trap qui semble tout droit venu des États-Unis. Dans Open Stage, il fait onduler son flow californien.

 

Même si c’est sa langue maternelle, Gracy Hopkins n’a jamais voulu rapper en Français. Pour dévoiler ses textes introspectifs et percutants, il a préféré la langue de Shakespeare. On remarquait ce jeune gars originaire de Torcy avec Atychiphobia : The Higher High (2017), album intense qui listait toutes les phobies de « Grizzly », son alter ego artistique. Il annonçait déjà un style dense mâtiné de paysages sombres et une vision singulière du monde. 

Régulier comme un métronome, il sort un nouvel opus chaque année. 2020 ne déroge pas à la règle, avec un quatrième album envoûtant, ENCOREtoujours aussi personnel, mais teinté d’influences Rnb. Ici, exit Grizzly, le rappeur s’adresse à lui-même sans filtre pour aborder des thématiques graves comme son mal-être, sa quête d’identité ou les injustices raciales. Pour Open Stage, il nous livre son style décapant sur la scène de la Bellevilloise.

Setlist :
Mad
Very Scary
Oxygen
Encore…
Kiddo
Seventy-Seven
No Regrets
Wrong Reasons
BabyGirl
Movenpick
Self-Love
Condo
Yessir
Two-Face
Smoking Kills
Perfect
Inside
Melody
Pichet
Psycko Gracko 3
Hodophobia


Concert capté le 19 décembre 2020 à la Bellevilloise, Paris.

Photo © Mathieu Zazzo


  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2021