50e anniversaire de la mort d'Igor StravinskyAvec Kirill Gerstein et Thomas Adès

122 min
Disponible du 10/04/2021 au 09/07/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
A l’occasion du 50e anniversaire de la disparition d’Igor Stravinsky, l’Orchestre symphonique du NDR, placé sous la direction de Thomas Adès, consacre une soirée entière à trois œuvres du compositeur : L’Oiseau de feu, le Concerto pour piano et instruments à vents avec le soliste Kirill Gerstein et Apollon musagète.
Véritable caméléon des sons, Stravinsky n’a eu de cesse de se réinventer tout au long de sa carrière. La musique de son ballet L’Oiseau de feu, chatoyante et inspirée d’un conte traditionnel, fait écho à l’impressionnisme français et au folklore russe, mais brille par son orchestration moderne. En un rien de temps, cette œuvre créée en 1910 fait la renommée du compositeur à l’échelle internationale et aujourd’hui encore, elle est fréquemment programmée dans les salles du monde entier.
Dans Apollon musagète, un second ballet moins connu, l’auditeur découvre une tout autre facette de Stravinsky : dans cette composition pour un orchestre à cordes classique d’une grande sobriété, il choisit pour thème la naissance d’Apollon, chef du chœur des muses.
Entre ces deux œuvres scéniques, le pianiste Kirill Gerstein interprète une pièce instrumentale rarement donnée, jouée le plus souvent par Stravinsky lui-même : le Concerto pour piano et instruments à vents de 1924. Ce concerto, qui s’inscrit dans le mouvement néo-classique, se passe quasiment d’instruments à cordes pour faire la part belle aux bois et aux cuivres, accompagnés de timbales.

Photo © Susanne Schapowalow

  • Avec :
    • Kirill Gerstein (Piano)
  • Direction musicale :
    • Thomas Adès
  • Orchestre :
    • NDR Elbphilharmonie Orchester
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2021