Giovanni Weiss Quartett feat. Sandro RoySwingin' Strings

70 min
Disponible du 05/03/2021 au 01/09/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
Le Giovanni Weiss Quartett et Sandro Roy font revivre l’esprit du Quintette du Hot Club de France, légendaire formation des années 30 réunissant Django Reinhardt et Stéphane Grappelli. Or, l’horizon musical du guitariste virtuose ne se limite pas au jazz manouche traditionnel. Au sein d’un quintet d’exception, il conjugue passé et présent dans des standards et compositions originales.
Point commun entre la légende du jazz Django Reinhardt et ses jeunes émules, le jazz manouche est un style tout à fait à part dans l’univers du jazz et des musiques européennes.

Giovanni Weiss se décrit lui-même comme casanier. Durant son enfance à Hambourg, quand ses frères et sœurs et amis sortaient s’amuser dans le quartier de Wilhelmsburg, lui ne pensait qu’à jouer de la guitare. Adolescent, il pouvait y consacrer jusqu’à dix heures par jour. Une détermination qui a rapidement porté ses fruits : à 17 ans à peine, il décroche une place au conservatoire de musique de Hambourg. Depuis, il a été récompensé par deux prix ECHO.

Natif de Hambourg, le guitariste est issu d’une famille de musiciens manouches qui fait vivre depuis des décennies l’art du swing légué par Django Reinhardt. C’est en hommage à cette figure tutélaire que Giovanni Weiss a baptisé son premier groupe Django Deluxe. Après un premier album intitulé « Wilhelmsburg », il enregistre « Driving » avec le big band du Norddeutscher Rundfunk. Pour autant, l’horizon musical de Giovanni Weiss ne se limite pas à Django et au Quintette du Hot Club de France. Le jazzman allemand apprécie aussi les sonorités élégantes de l’Américain George Benson, qui affectionne comme lui les guitares Gibson.Au studio Rolf Liebermann, le violoniste Sandro Roy se joint aux membres du Giovanni Weiss Quartett pour une session à laquelle il apporte une contribution décisive. Présenté comme un prodige par l’hebdomadaire Der Spiegel, il est déjà l’un des solistes les plus demandés parmi les violonistes qui évoluent à la croisée du classique et du jazz. À ses côtés, le pianiste Boris Netsvetaev offre des improvisations virtuoses, tandis que le bassiste Giorgi Kiknadze et le batteur Silvan Strauss assurent un solide groove.

Photo © Seelmannfilm

  • Avec :
    • Giovanni Weiss Quartett (Musicien)
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2021