Europe@Home – AllemagneAvec Christian Gerhaher et Gerold Huber

46 min
Disponible du 06/04/2021 au 01/07/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Daniel Hope consacre une émission à chacun des Etats membres de l’UE, afin de mettre en lumière leur musique et leurs artistes. Les invités l’accompagnent pour interpréter des titres de leur répertoire national, entre compositions classiques, chants typiques, airs populaires traditionnels et morceaux contemporains de tous les genres : l’Europe tout entière s’invite.

Aujourd'hui, c'est le tour de l'Allemagne, pays hôte : le baryton Christian Gerhaher et le pianiste Gerold Huber présentent la musique qui va avec. 

Gerold Huber est un habitué de manifestations comme les Schubertiades de Schwarzenberg, le Festival de Salzbourg, le Festival d’opéra de Munich, le Festival de Schwetzingen et celui du Rheingau. Il se produit dans les plus grandes salles du monde : Philharmonie de Cologne, Alte Oper de Francfort, Konzerthaus et le Musikverein de Vienne, Concertgebouw d’Amsterdam, Wigmore Hall de Londres, Lincoln Center, Armory Hall et Carnegie Hall de New York, ainsi qu’à Essen, Dortmund et Baden-Baden.

Gerold Huber est un accompagnateur recherché et travaille avec un grand nombre de chanteurs de renommée internationale parmi lesquels Christiane Karg, Christina Landshamer, Anna Lucia Richter, Michael Nagy, Maximilian Schmitt, Martin Mitterrutzner, Julian Prégardien, Günther Groissböck, Tareq Nazmi et Franz-Josef Selig.

En tant que chambriste, le pianiste se produit entre autres avec le Quatuor Artemis. Il œuvre par ailleurs régulièrement aux côtés du Quatuor Henschel, du trompettiste Reinhold Friedrich et du violoncelliste Maximilian Hornung.

Au cours de la saison 2020-21, Gerold Huber sera en tournée de récitals avec le baryton Christian Gerhaher à Munich, Helsinki, Stockholm, Madrid, Bilbao, Grenade, Valence, Londres et Paris. Le tandem fera également escale en Asie, à Tokyo, Hong Kong et Séoul.

Bach, Beethoven, Brahms et Schubert sont au cœur de son répertoire de soliste. Ses concerts l’ont ainsi déjà amené à se produire dans de nombreux pays et même en Nouvelle-Zélande.

En plus de deux CD en solo consacrés à Beethoven et Schumann, il figure sur de nombreux enregistrements de Christian Gerhaher, albums qui ont tous été récompensés. Avec le baryton, il travaille à l’édition complète des lieder de Schumann, une coproduction de Sony Classical, du Liedzentrum de Heidelberg et de la Radio bavaroise.

Professeur très demandé, Gerold Huber donne des master classes à l’Université de Yale, au Festival d’Aldeburgh ainsi qu’au Festival de Schwetzingen. Depuis 2013, il enseigne l’accompagnement de lieder à l’Ecole supérieur de musique de Wurtzbourg.


Avec son accompagnateur attitré Gerold Huber, Christian Gerhaher se consacre depuis 30 ans à l’interprétation de lieder. Ses récitals comme ses disques, lui ont déjà valu de nombreuses distinctions de renom.

Ses collaborations avec des chefs comme Simon Rattle, Daniel Harding, Herbert Blomstedt, Bernard Haitink, Christian Thielemann, Kirill Petrenko, Nikolaus Harnoncourt, Pierre Boulez, Daniel Barenboim, Andris Nelsons, Kent Nagano et Mariss Jansons l’ont conduit dans les plus grandes salles de concert du monde.

Parmi les orchestres avec lesquels Christian Gerhaher travaille fréquemment, on citera l’Orchestre symphonique de Londres, l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, l’Orchestre philharmonique de Berlin, dont il a été le premier chanteur à être artiste en résidence, ainsi que les orchestres symphoniques de la Radio suédoise et surtout de la Radio bavaroise.

Christian Gerhaher est un interprète recherché non seulement dans le répertoire du lied et de concert, mais aussi sur les scènes lyriques, ce dont témoignent un Laurence Olivier Award et un prix du théâtre « Der Faust ». Parmi ses rôles, citons Eisenstein (La Chauve-Souris), Posa (Don Carlos), Amfortas (Parsifal avec Kirill Petrenko), Lenau (Lunea de Heinz Holliger, création en 2018), Figaro et Almaviva (Les Noces de Figaro) ainsi que les rôles-titres de Don Juan, de Pelléas et Mélisande (disque LSO Live, avec Simon Rattle) et du Prince de Hombourg de Henze.

Le rôle de Wolfram dans le Tannhäuser de Wagner reste une constante lors de ses engagements à Berlin, Vienne, Londres et Munich.

Septembre 2015 marque une étape importante dans sa carrière lyrique lorsqu’il fait ses débuts en Wozzeck dans la production acclamée d’Andreas Homoki à l’Opéra de Zurich (DVD Accentus, Gramophone Award 2017).

Les disques de Christian Gerhaher sont publiés en exclusivité par Sony Music. Avec son pianiste Gerold Huber, il a gravé pour ce label les grands cycles de Schubert, Schumann et Mahler. Un vaste projet d’enregistrement de l’intégrale des lieder de Schumann a débuté avec l’album Frage, paru en novembre 2018, et qui a valu au chanteur un Gramophone Award et un Opus Klassik de chanteur de l’année. Un second opus, Myrthen est sorti en novembre 2019. Cette intégrale devrait s’achever au printemps 2021.

 

Au programme :

Robert Schumann 

I. 6 Gesänge op. 107 (1-6)

1. Herzeleid
2. Die Fensterscheibe
3. Der Gärtner
4. Die Spinnerin
5. Im Wald
6. Abendlied

II. 7 Lieder und Gesänge aus Wilhelm Meister, op. 98 a, Nr. 4, 6 und 8 (Gesänge des Harfners)

4. Wer nie sein Brot mit Tränen ass
6. Wer sich der Einsamkeit ergibt
8. An die Türen will ich schleichen

III. 4 Husarenlieder op. 117
1. Der Husar, trara!
2. Der leidige Frieden
3. Den grünen Zeigern
4. Da liegt der Feinde gestreckte Schar 

IV. 3 Gesänge op. 83
1. Resignation
2. Die Blume der Ergebung
3. Der Einsiedler


  • Réalisation :
    • Stefan Mathieu
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2021