Europe@Home – République tchèqueAvec Štěpánka Pučálková et Kunal Lahiry

50 min
Disponible du 01/03/2021 au 28/05/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Daniel Hope consacre une émission à chacun des Etats membres de l’UE, afin de mettre en lumière leur musique et leurs artistes. Les invités l’accompagnent pour interpréter des titres de leur répertoire national, entre compositions classiques, chants typiques, airs populaires traditionnels et morceaux contemporains de tous les genres : l’Europe tout entière s’invite.

Aujourd'hui, la République tchèque est au programme. Le pays est représenté par la mezzo-soprano Štěpánka Pučálková. Elle sera accompagnée au piano par le pianiste Kunal Lahiry.

Née à Berlin, la mezzo-soprano tchèque Štěpánka Pučálková a intégré la troupe de l’Opéra de Dresde à la saison 2018-2019.

Elle débute en 2018 dans Werther au Théâtre national de Prague. Son interprétation du rôle de Charlotte lui vaut un prix spécial décerné par l’institution praguoise à ses meilleurs espoirs, ainsi qu’une nomination au prix Thalia, qui récompense les artistes lyriques tchèques.

Parmi les scènes et festivals d’opéra qui l’ont déjà invitée, on citera : la Semaine Mozart de Salzbourg, le Festival de Salzbourg, le Théâtre national slovaque, le Festival de musique de Pékin et le Théâtre national de Prague. En concert, elle se produit régulièrement en soliste avec la Staatskapelle de Dresde, l’Orchestre du Mozarteum de Salzbourg et l’Orchestre symphonique de Prague.

Lors de la cinquantième édition du Festival de Pâques de Salzbourg, elle fait ses débuts dans la Walkyrie en interprétant le rôle de Siegrune. Elle participe également à une production salzbourgeoise des Maîtres chanteurs de Nuremberg, dans laquelle elle incarne un apprenti. En 2019, le Théâtre des États de Prague l’invite à chanter aux côtés de Plácido Domingo lors d’un gala célébrant l’anniversaire de Mozart. En janvier 2020, elle incarne pour la première fois le rôle-titre dans Carmen au Volksoper de Vienne.

À l’Opéra de Dresde, elle est le page Urbain dans Les Huguenots de Meyerbeer, Chérubin dans Les Noces de Figaro de Mozart ou encore La Muse/Nicklausse dans Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach. Parmi ses prochaines prises de rôle, elle sera Hänsel dans Hänsel und Gretel, Waltraute dans La Walkyrie, la deuxième dame dans La Flûte enchantée ou encore la messagère dans L’Orfeo.

À dix-sept ans, Kunal Lahiry fait ses débuts de concertiste avec l’Orchestre symphonique de Gainesville en tant que premier prix de la bourse Kiwanis Society. Titulaire de la bourse Live Music Now et lauréat de nombreux concours internationaux, tels que ceux du Atlanta Music Club et du New Orleans Piano Institute ou le XXVIe Concours FLAME de Paris, il a également participé aux programmes pour jeunes artistes Britten-Pears et Samling.

En 2019, il est sélectionné aux côtés de la soprano Álfheiður Erla Guðmundsdóttir pour participer au premier programme SongStudio de Renée Fleming au Carnegie Hall. Il obtient également le prix Sam Hutchings à l’Académie internationale d’été d’Oxenfoord dirigée par Malcolm Martineau.

L’année suivante, il participe à l’Académie du lied dans le cadre du festival de musique classique « Heidelberger Frühling » (Printemps de Heidelberg), sous la direction artistique de Thomas Hampson. Il est également invité aux masterclass d’artistes renommés tels que Graham Johnson, Sir Thomas Allen, Susan Manoff, Brian Zeger ou Anne le Bozec.

Son goût prononcé pour les lieder l’amène à se produire sur les scènes du Festival d’Aix-en-Provence, de la Weill Music Room du Carnegie Hall à New York, du Grand Théâtre de Varsovie et de la Mendelssohn Remise à Berlin, ainsi que dans le cadre des concerts de midi de la Philharmonie de Berlin.

Par ailleurs, il participe à la série de concerts-conférences « Slow Listening » de Clemens Goldberg, à des émissions pour la chaîne de radio berlinoise Kulturradio et pour France Musique, et prend part à plusieurs concerts de la Fondation Barenboim.

En 2018, il est sélectionné aux côtés de la mezzo-soprano Marielou Jacquard pour participer à la première Académie Royaumont-Orsay, dédiée à l’art de la mélodie et du lied. Cette résidence d’un an se conclut par l’enregistrement d’un album live paru chez B Records. Kunal Lahiry a notamment été l’élève de Walter Hautzig, Alan Chow, Kyoko Hashimoto et Fabio Bidini. Il est fraîchement diplômé de l’Académie de musique Hanns Eisler de Berlin, où il a suivi un Master de composition de lieder auprès du pianiste Wolfram Rieger.


Au programme :

A. Dvořák : Sonatina, op. 100, en sol mineur, 2. « Larghetto »
L. Janáček : « Im Nebel » : 1. « Andante »
A. Dvořák : « Chants tziganes », op. 55, No. 3 et No. 4, Arr. : Paul Bateman
Petr Eben : Šestero Piesní Milostnych
1. Noci Mila
2. Summer is Come
3. « Unter den Linden »
Arr. : Paul Bateman pour mezzo-soprano, violon et piano


  • Réalisation :
    • Stefan Mathieu
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2021