Loading

« Il est mort. »

Syrie, Rastan, juin 2012.

« Notre âme pour Assad  ! »

Syrie, Damas, août 2011.

« Prêt à mourir pour lui »

Syrie, Damas, août 2011.

L’enfer des snipers

Syrie, Homs, décembre 2011.

L’Armée syrienne libre

Syrie, Homs, décembre 2011.

Guerre de religion

Syrie, Homs, avril 2012.

Sur la tombe d’un enfant

Syrie, Homs, avril 2012.

Jeux de guerre

Syrie, Rastan, mai 2012.

L’entraînement des rebelles

Syrie, Rastan, mai 2012.

« Il est mort. »Syrie, Rastan, juin 2012.

Il y a des moments dans la vie que l’on n’oublie jamais, qui déclenchent toujours quelque chose quand on y repense. Pour moi, l’un de ces moments a été ma dernière journée à Rastan.

Vous pourriez aimer aussi

Syrie : un pays devenu un « trou noir »

selon la journaliste Hala Kodmani

Syrie : quelle justice pour les victimes ?

Abu Staif, la voix des tombes

Karambolage

L’abeille / Drone / Le carré Hermès

Karambolage

Bonhomme de neige / Trinquer / La "Bahnhofsmission"

Square idée

Les enfants en danger ?

Karambolage

"Schnapszahl" / La bûche / Le "Christbaumständer"

Square Artiste

Catherine Corsini

Les vidéos les plus vues sur ARTE

ARTE Reportage

France : imam et gay / Les chiffonniers du Caire

ARTE Journal

Édition du soir (22/01/2022)

GEO Reportage - Le tapir, jardinier des forêts tropicales

Les sombres eaux du Wannsee

Le dessous des cartes

À l'Est, combien d'Europe(s) ?

Blow up - Xavier Dolan en musique