Loading
Asmaa, la vie malgré tout

Portraits d’Idleb

Voir tout

Anas, rêver malgré la guerre

Abdel Razzak, le peintre et son geôlier

Asmaa, la vie malgré tout

Mohammad, le chant des camps

Abu Staif, la voix des tombes

Inès, la révolte des étudiants

Hamdi, du front au clavier

Asmaa, la vie malgré tout

« Célébrer la vie pour survivre à la guerre », telle pourrait être la devise d'Asmaa. Engagée dans la déense civile syrienne, les « Casques blancs », elle sauve désormais des vies et apporte du réconfort à des femmes et à des enfants victimes, comme elle, des affres de la guerre. En Syrie, les « Casques blancs » ont déjà sauvé plus de 100 000 vies.

Vous pourriez aimer aussi

L’Armée syrienne libre

Syrie, Homs, décembre 2011.

Jeux de guerre

Syrie, Rastan, mai 2012.

« Il est mort. »

Syrie, Rastan, juin 2012.

ARTE Reportage

Calais / Liban / Grèce

Vox pop

Délation : peut-elle être un acte de civisme ?

ARTE Regards - Fiscalité : les grandes fortunes appelées à aider la société

ARTE Regards - Créativité citoyenne

ARTE Reportage

Les rescapés du 11-Septembre / Afghanistan : les soldats perdus de l’Armée rouge

Les vidéos les plus vues sur ARTE

Une jeune fille disparaît

Soldats de Dieu (1/2)

Les enfants-soldats

L'homme de la chambre 301 - Saison 1 (1/6)

One Lane Bridge (4/6)

La chute

Le gardien invisible

La trilogie du Baztan (1/3)

La respiration, une savante mécanique

One Lane Bridge (6/6)

Réponses