Les accords vus par la génération post-Dayton

3 min
Disponible du 14/12/2020 au 16/12/2023
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Le 14 décembre 1995, les accords de Dayton mettaient fin à trois ans de guerre interethnique en Bosnie-Herzégovine. Principaux points de l'accord : le placement du pays sous semi-protectorat international, une partition du territoire en deux entités, le déploiement d'une force de paix multinationale et un système de gouvernance tripartite complexe. Vingt-cinq ans après la signature, l'annexe 4 de ces accords a toujours valeur de constitution.

Mais l'espoir qui leur était associé a laissé la place à la déception et à l'absence de perspectives. Car s'ils ont permis de ramener la paix, ces accords scellent les divisions du pays. Ils exacerbent les tensions nationalistes car ils obligent les citoyens à se définir de façon ethnique, excluant de facto tous les Bosniens qui refusent de se considérer selon leur appartenance à une religion. Comment ces accords sont-ils perçus par les jeunes générations ? À Mostar, la ville coupée en deux depuis 25 ans, portraits croisés de deux jeunes post-Dayton.

  • Journaliste :
    • Marion Roussey
  • Pays :
    • France
    • Allemagne
  • Année :
    • 2020