Loading

Des hôtels vides accueillent des migrantes

Des hôtels vides accueillent des migrantes

Avec la crise sanitaire, beaucoup de visiteurs et de touristes n’ont plus mis les pieds à Paris depuis le printemps. Une grande partie des hôtels reste quasi-vide et le personnel s'est retrouvé au chômage partiel. Mais la pandémie n’a pas arrêté le flux des migrants. Ce sont souvent des femmes d’origine africaine, qui restent sans abri quand elles arrivent dans la capitale, des femmes traumatisées par leur parcours migratoire, parfois enceintes ou avec un enfant. L’association Basiliade a donc eu l’idée de reconvertir des hôtels vides en centres d’hébergement social. Elle a nommé l'un d'entre eux la "Maison des Fées".

Vous pourriez aimer aussi

ARTE Journal

Édition du soir (17/01/2022)

ARTE Journal

Édition de la mi-journée (17/01/2022)

Les vols fantômes de Brussel Airlines

"L’idée à Paris, c’est que l’Europe est une puissance qui s’ignore"

Christiane Taubira, candidate à la présidentielle

Une viande de bœuf plus éthique ?

Les vidéos les plus vues sur ARTE

James Tissot - L'étoffe d'un peintre

ARTE Journal

Édition du soir (17/01/2022)

ARTE Reportage

Palestine : l’Autorité en question / Mongolie : le mirage du charbon

Karambolage

L’abeille / Drone / Le carré Hermès

GEO Reportage - Los Angeles, les reines du lowriding

Tracks

La bataille du corps : qu’est-ce qui est beau ?