Hope@Home - Next GenerationAvec Mohamed Hiber et Mamikon Nakhapetov

43 min
Disponible du 14/12/2020 au 10/03/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Le violoniste Daniel Hope joue dans son salon berlinois avec des artistes et des amis pour des concerts spontanés. Le programme est désormais placé sous la devise "Next Generation" - Daniel Hope souhaite promouvoir tout particulièrement des jeunes artistes indépendants.

Daniel Hope accueille ce soir : Mohamed Hiber (violon) et Mamikon Nakhapetov (piano)


Mohamed Hiber 
est né en 1995 à Paris et débute le violon à l’âge de sept ans. Trois ans plus tard, il fait déjà ses débuts avec le prestigieux London Symphony Orchestra. Il se produit ensuite régulièrement aux côtés des plus grands, dévorant littéralement le riche répertoire de son instrument. Il joue à Salzbourg le double Concerto pour violon de Jean-Sébastien Bach avec Anne-Sophie Mutter, à Madrid le Concerto pour violon en la majeur n°5 de Mozart sous la direction d’András Schiff, et à Budapest avec l’Orchestre du Danube (DSO) sous la direction de Róbert Farkas. En tant que soliste il a également travaillé avec l’Orchestre symphonique des jeunes de Russie, l’Orchestre Prométhée, l’Orchestre royal de chambre de Wallonie et l’Orchestre philharmonique tchèque. Il a également été invité par Neeme Järvi au Festival de Gstaad en Suisse. 

Au tout début d’une longue carrière internationale, Mohamed Hiber s’est déjà fait une place dans le monde de la musique de chambre. En août 2019 il a joué avec Martha Argerich à Buenos Aires et au Mozarteum à Salzbourg. Il a participé à de multiples festivals de musique de chambre, comme le Festival international de musique de chambre de Jérusalem, le Rolandseck Festival, le Mozarteum-Festival ou encore le Festival de Pâques d’Aix-en-Provence. Le chambriste a joué aux côtés de Gautier Capuçon, Frédéric Guy, Alexandre Tharaud, Amihai Grosz, Edgar Moreau, Pascal Moragues, Guy Braunstein, Daishin Kashimoto et Yuri Bashmet. Il est détenteur de la bourse de la Fondation Anne-Sophie Mutter et joue dans son ensemble de solistes « Mutter’s Virtuosi ». Mohamed Hiber et Anne-Sophie Mutter ont tous deux tourné en Amérique du Sud à l’automne 2019.

Le pianiste Mamikon Nakhapetov est né en 1982 à Tbilissi. Il termine ses études en 2004 dans sa Géorgie natale, puis intègre l’Académie de musique de Munich dans la classe de piano d’Elisso Virsaladze et étudie également l’écriture et l’interprétation du Lied (Liedgestaltung) avec Helmut Deutsch. Il enseigne par la suite au sein du même établissement et débute sa carrière de soliste, de chambriste et d’accompagnateur. Nakhapetov a participé à de nombreux concours de renom comme le Concours Geza Anda à Zürich, le Concours Chopin à Varsovie, le Concours Tchaïkovski à Moscou et le Concours Busoni de Bolzano. 


  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2020