Des start-up à l'assaut de la fusion nucléaire

À suivre

3 min
Disponible du 07/11/2020 au 09/11/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
L’assemblage du réacteur expérimental ITER, dont l’ambition est d’apprendre à maîtriser la fusion nucléaire, a débuté cet été dans le sud de la France. Sur près de 42 hectares, le chantier d’ITER concentre la volonté de 35 gouvernements de percer les mystères de cette source d’énergie qui est celle du soleil et des étoiles.
Mais ce projet phénoménal a englouti près de 20 milliards d’euros et pris beaucoup de retards dus aux lourdeurs administratives que génère l’épaisse structure. Les enjeux sont extrêmement importants car cette source d’énergie est sans émission de gaz à effet de serre, illimitée, sans risque d’accident et avec des déchets dont la radioactivité est très limitée dans le temps. Aussi grâce aux progrès technologiques, les entreprises privées ont décidé de prendre le relais. Une vingtaine de start-up dans le monde s’est créée ces dix dernières années. Elles construisent des réacteurs plus petits, plus rapides et moins chers…

  • Journaliste :
    • Mathilde Bonnassieux, Frédérique Zingaro
  • Pays :
    • France
    • Allemagne
  • Année :
    • 2020