Philipp Schiepek Quartett: „Meadows and Mirrors“Jazzfest Berlin

À suivre

48 min
Disponible du 26/11/2020 au 06/12/2020
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
Le jeune guitariste munichois Philipp Schiepek est en bonne voie pour se faire une place sur le segment très concurrentiel du jazz mainstream. Au Jazzfest Berlin, il présente un nouveau programme, « Meadows and Mirrors », conçu pendant le confinement, qu’il a passé dans sa ville natale de Dinkelsbühl.
Le guitariste Philipp Schiepek, lauréat du BMW Young Artist Jazz Award 2020, a publié en 2019 un premier album très remarqué, intitulé Golem Dance. On l’a découvert sur cet enregistrement accompagné du saxophoniste Seamus Blake, du bassiste Henning Sieverts et du batteur Bastian Jütte. Les compositions originales de ce premier opus témoignent d’une attention extrême portée aux harmonies, que ce soit par une façon originale de poser les accords des accompagnements, ou bien dans les passages polyphoniques, où ses lignes de guitare sophistiquées se combinent parfaitement au jeu du saxophone. Ses chorus méticuleusement construits se développent avec un grand naturel, ce qui ne les empêche pas de surprendre parfois l’auditeur par des accès de tension soudains. Dans ce set, les membres du quartet explorent différentes ambiances musicales. Boogaloo empreint de funk, ballades langoureuses, swing endiablé ou style New Orleans : Schiepek impose à chaque fois une patte contemporaine, qui rappelle le modernisme de son confrère guitariste Kurt Rosenwinkel.

Photo © Gregor Kipping

  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2020