Arlo Parks au ARTE Concert FestivalLong Distance Call

À suivre

7 min
Disponible du 13/11/2020 au 12/11/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Profitons de la magie d’internet pour passer en un claquement de doigts de Paris à Londres. De l’autre côté de La Manche, l’univers d’Arlo Parks s'ouvre à nous au détour d’une session acoustique. Magnifique représentante de la vague néo-soul qui berce actuellement le Royaume-Uni, l’interprète de l’entêtante "Cola" nous touche au cœur.

Pour ce Long Distance Call, Arlo Parks nous envoûte avec une session en plein air et tout en épure. Au travers de deux chansons ("Hurt" et "Green Eyes"), la jeune Britannique entrouvre en effet la porte d’un univers très intimiste. Ces morceaux enregistrés en acoustique ne sont pas très éloignés des productions habituelles de l’artiste, très sensible à l’esthétique lo-fi.

Un doux spleen s’échappe des compositions d’Arlo Parks. A pas encore vingt ans, la chanteuse endosse par moment tous les doutes et toutes les peurs de la génération Z, transposant en chanson des thèmes aussi durs que l’isolement ou la santé mental. Force tranquille, l’artiste aborde ces thèmes avec douceur et humanité, sans artifice.

La néo-soul d’Arlo Parks tend parfois vers le spoken words, faisant par instant penser à Kate Tempest. Une liberté qui s’explique par un grand appétit musical : la Londonienne cite pêle-mêle David Bowie, Otis Redding, Kendrick Lamar, Sufjan Stevens… 

Session enregistrée en octobre 2020 à Londres.

Photo © Pierre (Lapin) Le Bruchec


  • Production :
    • La Blogotheque Productions
  • Réalisation :
    • Libby Burke Wilde
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2020