TracksStreaming musical : bénédiction ou malédiction pour les artistes ?

31 min
Disponible du 22/04/2021 au 28/04/2022
Version françaiseVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
Pendant des années, l’industrie musicale a été en chute libre. Et puis la tendance s’est inversée il y a près de dix ans. A l’heure actuelle, les consommateurs n’ont jamais autant dépensé pour écouter de la musique. Pour retrouver des chiffres similaires, il faut remonter à des décennies. Le secteur s’apprête à vivre les meilleures années de son histoire. Aux côtés des grands labels, les plateformes numériques comme Spotify, Deezer ou Apple Music se sont imposées. Mais il y a un bémol : la plupart des artistes ne perçoivent quasiment rien des milliards de dollars générés par le streaming.

Alors que les protestations s’intensifient dans le monde entier,Tracks rencontre la musicienne Balbina, l’artiste et philosophe Mat Dryhurst ainsi que des représentants du secteur pour faire toute la lumière sur ces injustices. Qui en profite ? Quelles sont les revendications ? Et comment les plateformes changent-elles l’industrie musicale ?

Quand les algorithmes conduisent à la pauvreté : l’exemple de l’artiste indépendante Balbina
En ce temps de pandémie, les pertes financières se font d’autant plus sentir chez les artistes. Quand il est exclu de se produire sur scène, les seuls revenus qui restent sont ceux des plateformes de streaming. Sauf que pour les artistes indépendants comme Balbina, ces rentrées se chiffrent en centimes. Tracks fait le point et découvre que les services de streaming ont tout intérêt à ce que le plus grand nombre de personnes écoutent la même chose. Balbina exige donc une rétribution basée sur les utilisateurs.

Comment l’industrie musicale renaît de ses cendres
Les plateformes de streaming payantes ne sont pas les seules à façonner le secteur de la musique. Les grands labels continuent de détenir le pouvoir. Dans les années 1990, ils ont profité du CD, un média de masse. Mais ensuite, avec Internet et le téléchargement illégal, certains ont même prédit la fin de l’industrie musicale dans les années 2000. Avec Hartwig Masuch, le Directeur général de BMG, Richard Wernicke de Deezer et Mat Dryhurst, Tracks évoque le passé, le présent et l’avenir du secteur.

Quand la réussite passe par les algorithmes : tout devient possible
Même si Spotify garde ses algorithmes secrets et fait beaucoup pour lutter contre la fraude, certains parviennent tout de même à leur fin. C’est ainsi que des groupes de K-pop peuvent compter sur leurs importantes communautés. Qui déploient des moyens inattendus afin de catapulter leurs formations préférées au sommet des plates-formes. Tracks a rencontré des fans. Petite démonstration de la puissance des algorithmes.


  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2021