Rue des prairies

loading...

À suivre

Bande-annonce (1 min)
Disponible du 14/06/2021 au 20/06/2021
Prochaine diffusion le lundi 14 juin à 20:55
AudiodescriptionSous-titrage malentendant
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

À la fin des années 1950, un père veuf voit s’éloigner de lui ses trois enfants devenus grands... Sur des dialogues de Michel Audiard, une subtile chronique familiale avec Jean Gabin, présentée en version restaurée. 

Après deux ans de captivité en Allemagne, et alors que la guerre se poursuit, Henri Neveux retrouve Paris, où l’attendent sa femme et leurs deux jeunes enfants, Louis et Odette. La porte de leur petit deux-pièces de la rue des Prairies à peine poussée, il apprend que son épouse vient de décéder en donnant naissance à un garçon qui n’est pas le sien, Fernand. Les années ont filé et Henri, contremaître sur des chantiers de construction, a veillé du mieux qu’il pouvait sur leur éducation : Odette a trouvé un emploi dans un magasin de chaussures, Louis vient d’être sacré champion de France de cyclisme amateur et Fernand poursuit ses études. Quand ce dernier est exclu du lycée pour avoir molesté l’un de ses camarades, qu’il faisait en outre chanter, Henri décide de l’envoyer en pension… 

À la croisée des chemins 
Retrouvant Jean Gabin, qu’il venait de diriger dans Les grandes familles (ils tourneront six films ensemble), Denys de La Patellière réunit autour de lui trois jeunes premiers pour camper sa progéniture : Marie-José Nat, Claude Brasseur et Roger Dumas. Sur des dialogues percutants ciselés par Michel Audiard, la chronique familiale se fait subtile illustration d’une société en pleine mutation à l’orée des années 1960. Repérée par un photographe publicitaire, Odette s’apprête à épouser un riche homme d’affaires pas encore divorcé, tandis que Louis, devenu cycliste professionnel, s’accommode des courses truquées, et que l’indiscipliné Fernand est promis à la maison de correction. Au-delà, c’est un Paris populaire, avec ses vendeurs des quatre-saisons et ses bistrots où chacun offre sa tournée, qui va bientôt s’effacer derrière les grands ensembles que ce père attentionné bâtit en lointaine banlieue. Teinté de nostalgie, le tableau d’une France à la croisée des chemins, dans laquelle les générations peinent toujours à se comprendre, mais où l’amour s’affranchit des conventions.


  • Réalisation :
    • Denys de La Patellière
  • Scénario :
    • Denys de La Patellière
    • Michel Audiard
  • Production :
    • Les Films Ariane
    • Filmsonor
    • Intermondia Films
    • Vides Film
  • Producteur/-trice :
    • Georges Dancigers
    • Alexandre Mnouchkine
    • Jean-Paul Guibert
  • Image :
    • Louis Page
  • Montage :
    • Jacqueline Thiédot
  • Musique :
    • Georges Van Parys
  • Avec :
    • Jean Gabin (Henri Neveux)
    • Renée Faure (Maître Surville)
    • Claude Brasseur (Louis Neveux)
    • Marie-José Nat (Odette Neveux)
    • Roger Dumas (Fernand Neveux)
    • Paul Frankeur (Ernest)
    • Roger Tréville (Jacques Pedrell)
    • Dominique Page (Josette)
  • Auteur :
    • René Lefèvre
  • Pays :
    • France
    • Italie
  • Année :
    • 1959