Beethoven au Festival de SchwetzingenAvec l'Akademie für Alte Musik Berlin

83 min
Disponible du 04/11/2020 au 23/04/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
L´Akademie für Alte Musik Berlin au Festival de Schwetzingen : Œuvres de W.A. Mozart, Paul Wranitzky et Ludwig van Beethoven

Le premier morceau énonce le thème musical. Le début de l’ouverture de cette pastorale, que Mozart a écrit à l’âge de 12 ans, ressemble au motif principal de l’Héroïque de Beethoven. La deuxième œuvre aborde la même problématique politique que celle sur de la légende qui a inspiré l’Héroïque. En effet, dans sa Grande symphonie caractéristique pour la paix avec la République française, Paul Wranitzky fait référence à la guerre de coalition contre la France révolutionnaire, lors de laquelle l’Autriche a subi de lourdes pertes. Or, l’allégresse musicale célébrant la paix suivie d’un retour à plus d’ordre dans la partition n’a pas plu à l’empereur François-Joseph Ier d’Autriche qui a interdit le morceau. La symphonie Héroïque de Beethoven vantait l’idéal d’un libérateur de l’humanité, même si le célèbre compositeur allemand avait perdu foi en l’idole de l’époque, Napoléon. Le lyrisme de l’amour fait autant partie du ton profondément humain de ses œuvres que l’écho des combats et la danse joyeuse célébrant la libération, que le compositeur décline dans le finale par de multiples variantes et contrastes.

Au programme :

Wolfgang Amadeus Mozart (1756–1791)
Ouverture du singspiel Bastien et Bastienne K. 50 (46b)

Paul Wranitzky (1756–1808)
Grande Symphonie caractéristique pour la Paix avec la République française en ut mineur op. 31

Ludwig van Beethoven (1770–1827)
Symphonie n° 3 en mi bémol majeur op. 55, « Héroïque »


  • Direction musicale :
    • Bernhard Forck
  • Orchestre :
    • Akademie für Alte Musik Berlin
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2020