Freedom RidersLe combat pour les droits civiques

À suivre

114 min
Disponible du 12/10/2020 au 31/03/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

En archives et témoignages exceptionnels, une immersion au jour le jour dans une spectaculaire bataille du Mouvement des droits civiques aux États-Unis, au printemps 1961 : les "voyages de la liberté" pour déségréguer dans le Sud les grandes lignes de bus.

En 1961, quelques mois après l'élection du président Kennedy, une organisation militant pour les droits civiques, le Core (Congress for racial equality) décide de dénoncer par une action coup de poing la ségrégation qui règne toujours dans le Sud sur les grandes lignes d'autocar, alors que la Cour suprême l'a déclarée inconstitutionnelle à deux reprises. Choisi pour sa diversité d'origines, d'âge et de sexe, un groupe de treize volontaires embarque à Washington dans deux autocars des lignes régulières Greyhound et Trailways pour rejoindre La Nouvelle-Orléans, en passant par la Georgie, l'Alabama et le Mississippi. Noirs et Blancs mêlés, ils voyageront côte-à-côte, attendront et se restaureront ensemble dans les buffets des gares.

Cette remise en cause pacifique des lois dites "Jim Crow" en vigueur dans le Deep South déchaîne une violence spectaculaire : attaqués en Alabama par des centaines d'hommes menés par le Ku Klux Klan, qui incendient l'un des bus avec l'intention de les y faire brûler, puis roués de coups à la gare de Birmingham sous les yeux d'une police complice, les "passagers de la liberté" se heurtent aussi au refus des conducteurs de poursuivre le voyage. Mais les journalistes présents, devenus cibles à leur tour, ont transmis des images qui font le tour du monde. Si John Kennedy et son frère Robert, alors procureur général des États-Unis, ne s'étaient guère souciés jusque-là des droits civiques, ils comprennent qu'un pays qui se pose en champion de la liberté ne peut laisser massacrer une poignée d'idéalistes pour la seule faute de s'être assis dans un bus. Sommé de protéger un nouveau groupe d'étudiants accouru spontanément à Birmingham pour relayer les "Freedom Riders" ramenés dans le Nord, le gouverneur démocrate de l'Alabama fait la sourde oreille. Les principaux leaders du Mouvement des droits civiques, dont Martin Luther King, organisent alors une vaste messe de soutien dans une église bientôt assiégée par des émeutiers déchaînés...


  • Réalisation :
    • Stanley Nelson
  • Pays :
    • Etats-Unis
  • Année :
    • 2010