Rafael Trzaskowski : le challenger polonais

À suivre

3 min
Disponible du 26/06/2020 au 28/06/2023
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
En raison du coronavirus, le premier tour des élections présidentielles polonaises a été reporté au 28 juin. Le PIS, le parti conservateur nationaliste au pouvoir tenait à ce que ces élections se tiennent rapidement pour s'assurer la victoire, mais le président sortant Andrzej Duda est en perte de vitesse dans les sondages. Face à lui, un remonte dans les sondages : le maire de Varsovie, Rafal Trzaskowski . 
Gagnera-t-il son pari ? En quelques jours, Rafal Trzaskowski est devenu l'espoir du parti de l'opposition Plateforme civique (PO) mais aussi d'une frange de la population polonaise. Avant même que la date des élections présidentielles soit fixée, le maire de Varsovie est parti sur les routes de son pays, masque sur le visage. Aujourd'hui, il talonne le président sortant Duda dans les sondages. Trzaskowski joue la carte de celui qui rassemble : beau gosse, en bras de chemise, parlant plusieurs langues, ayant une expérience sur la scène internationale, il incarne une autre Pologne que celle promue par le PIS. Une Pologne ouverte et pro-européenne, à l'image de ce qu'il veut faire de Varsovie dont il est le maire. Il fut d'ailleurs le premier a signer la charte "LGBT+" qui met en place une série de mesures antidiscriminatoires.

  • Journaliste :
    • Véronique Barondeau
  • Pays :
    • France
    • Allemagne
  • Année :
    • 2020