The Good, the Bad and the Queen aux Eurockéennes (2007)

À suivre

54 min
Disponible du 03/07/2020 au 02/01/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Damon Albarn, Tony Allen, Simon Tong et Paul Simonon : casting quatre étoiles pour le super-groupe The Good, the Bad and the Queen ! Forcément, la bande nous offre un concert tout en maîtrise qui accompagne juste comme il faut un début de soirée ensoleillé sur la presqu’ile du Malsaucy. Allez hop, direction Belfort en 2007.

Prenez la voix de Blur et de Gorillaz, ajoutez-y le guitariste de The Verve, incorporez l’ancien bassiste de The Clash et agitez le tout avec le batteur du légendaire Fela Kuti : vous obtenez The Good, the Bad and the Queen – un super-groupe qui ne rassemble que des pointures.

Forcément, avec de tels pedigrees, pas la peine d’en faire des tonnes. The Good, the Bad and the Queen libère avec nonchalance une musique pop matinée de soul. Un univers tout en flegme, qui a engendré en 2007 un premier album éponyme fort bien reçu.

Après ce coup d’essai, The Good, the Bad and the Queen a refait surface en 2011 puis en 2018, muni cette fois d’un deuxième opus baptisé Merrie Land. Pas facile de faire matcher les emplois du temps d’autant de célébrités : The Good, the Bad and the Queen a annoncé sa dissolution l’an dernier. On se console donc avec cette archive des Eurockéennes de Belfort !

Concert capté lors de l’édition 2007 des Eurockéennes de Belfort.


  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2020