Balthasar Neumann EnsembleFestival d’Aix-en-Provence

71 min
Disponible du 10/07/2020 au 10/01/2022
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Le Festival d’Aix-en-Provence ne se laissera pas réduire au silence : la manifestation provençale invite en effet le Balthasar Neumann Ensemble pour un concert mettant à l’honneur la musique de Mozart et de Beethoven. A la direction, Thomas Hengelbrock. Au chant, les solistes Véronique Gens et Stanislas de Barbeyrac.

Beethoven et son œuvre - opus 67
Ce 22 décembre 1808 est un jour exceptionnel dans la vie de Beethoven et pour l'histoire de la musique. Pas moins de sept œuvres sont jouées lors de cette soirée marathon : la cinquième et la sixième symphonie, deux mouvements de la messe en ut majeur, l’air « Ah ! perfido », le quatrième concerto pour piano, la Fantaisie chorale et la Fantaisie pour piano. Faute de temps de répétition, l'orchestre donne une interprétation médiocre devant un public transi de froid dans la salle non chauffée du Theater an der Wien !

Beethoven et son œuvre - opus 65
Ludwig ne choisit pas n’importe quelle soprano pour chanter cet air de bravoure faisant entendre le cri d’une femme blessée. Josepha Duschek mène à travers l’Europe centrale une très belle carrière. On dit même qu’ayant accueilli Mozart chez elle, le soprano aurait enfermé le compositeur dans sa chambre avec du papier et de l’encre jusqu'à ce qu’il écrive l’air qu’il lui avait promis.
(Séverine Garnier)

La Symphonie n°5 en ut mineur de Beethoven contraste avec les teintes paisibles de la précédente. Son premier mouvement, "Allegro con brio", d’une incroyable intensité, a concouru à en faire l’une des compositions les plus populaires de la musique classique. Empreinte de puissance tragique et de passion romantique, cette symphonie dite "du destin" acquit très vite une grande renommée et fut décrite alors comme "une des œuvres les plus marquantes de l’époque".

Malgré l’annulation de son édition 2020, le Festival d’Aix-en-Provence respecte l’une de ses grandes traditions : faire retentir la musique de W.A. Mozart dans l’enceinte du Théâtre de l’Archevêché. Nous retrouvons ainsi la soprano Véronique Gens et le ténor Stanislas de Barbeyrac sur la scène emblématique du festival aixois pour une série d’airs et de duos signés par le célèbre compositeur autrichien.


Programme :

Ludwig Van Beethoven – Cinquième Symphonie en ut mineur, op. 67, I. Allegro con brio
Ludwig Van Beethoven - « Ah ! perfido » op. 65
Wolfgang Amadeus Mozart – Don Giovanni K. 527, « Il moi tesoro » (Don Ottavio)
Ludwig Van Beethoven – Cinquième Symphonie, II. Andante con moto – Più moto – Tempo I
Wolfgang Amadeus Mozart – Così fan tutte K. 588, « Ah, scostati ! …Smanie implacabili » (Dorabella), « Un aura amorosa » (Ferrando), « Fra gli amplessi » (Fiordiligi et Ferrando)
Ludwig Van Beethoven – Cinquième Symphonie, III. Allegro – Trio, IV. Allegro – Tempo, I – Allegro – Presto

Concert capté le 9 juillet 2020 au Théâtre de l’Archevêché, Aix-en-Provence.

Photo © Vincent Beaume


  • Réalisation :
    • Julien CONDEMINE
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2020