ARTE Regards - Néonazis : au cœur de la Troisième Voie

32 min
Disponible du 16/11/2020 au 14/02/2021
Version françaiseVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Peu de groupuscules d’extrême droite sont aussi ouvertement antidémocratiques que La Troisième Voie (Der III. Weg). D’après les autorités allemandes, beaucoup de ses membres seraient prêts à passer à l’acte. "ARTE Regards" a suivi pendant plusieurs mois ce mouvement qui compte aujourd’hui près de 600 membres.

Julian Bender affirme que le système allemand n’est pas réformable et qu’un nouvel ordre politique s’impose. À 28 ans, cet employé est "chef du secteur Ouest" de La Troisième Voie (Der III. Weg). Les méthodes de recrutement de cette organisation d'extrême droite passent notamment par un programme social réservé exclusivement aux "Allemands de souche". Ainsi, dans la ville de Plauen, l’organisation néonazie propose une aide aux devoirs, donne des vêtements aux nécessiteux et organise des petits-déjeuners pour les femmes. Le chef de section Tony Gentsch participe à la banque alimentaire pour les plus démunis. Aux yeux de cet ancien skinhead, l’engagement social fait partie du combat politique. La Troisième Voie célèbre le sens de la communauté et profère sans complexe des slogans nazis lors de ses rassemblements. À Olpe, à l’occasion d’une journée dédiée à "la culture nationale et régionale", une intervenante a harangué le public en ces termes : "Dans le domaine politique, culturel comme économique, l’intérêt général doit primer sur les intérêts particuliers. Et l’individu doit s’effacer devant le collectif." Briser les tabous politiques et répandre son idéologie, telle est apparemment la stratégie de La Troisième Voie, camouflée sous un vernis social.


  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2020