Pierre-Laurent Aimard joue Ravelavec l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg

3 min
Disponible du 04/06/2020 au 10/10/2020
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
L’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, avec le soliste Pierre-Laurent Aimard et sous la baguette de Marko Letonja, interprète des œuvres de Maurice Ravel, de Richard Strauss et d’Olivier Messiaen.

Pour démarrer la soirée, L’Ascension, quatre méditations symphoniques pour orchestre, composée par l’organiste français Olivier Messiaen est une hymne à la foi chrétienne. Cette œuvre, aux accents religieux se décline en 4 partitions : Majesté du Christ demandant sa gloire à son Père, Alléluias sereins d’une âme qui désire le ciel, Alléluia sur la trompette, Alléluia sur la cymbale, Prière du Christ montant vers son Père.

Le temps fort de ce concert est le Concerto pour la main gauche, composé par Maurcie Ravel. Ravel avait créé cette oeuvre pour le pianiste Paul Wittgenstein, amputé du bras droit durant la première guerre mondiale. Avec ses formules jazzées, cette partition est une réelle performance physique et métaphysique pour créer l’illusion de l’emploi des deux mains. De plus, elle requière une grande souplesse et une virtuosité impressionnante de la part du soliste. Pierre-Laurent Aimard, pianiste de renommée internationale, dont le jeu marie incroyable technique, émotion à fleur de peau et inspiration de tous les instants, se prête particulièrement bien à cet exercice.

La troisième œuvre de ce concert, Ainsi parlait Zarathoustra de Richard Strauss, librement inspirée de Friedrich Nietzsche, est un hommage à son ouvrage paru en 1892. Celui-ci se base sur la doctrine philosophique du prophète persan Zoroastre retraçant en huit temps l’évolution de l’espèce humaine et la réflexion autour du Surhome : De ceux des anciens mondes, De l'aspiration suprême, Des joies et des passions, Le Chant du tombeau, De la science, Le Convalescent, L'Air à danser,  Le Chant du voyageur de la nuit.

L’orchestre Philharmonique de Strasbourg ainsi que le pianiste Pierre-Laurent Aimard sont placés sous la baguette du chef slovène Marko Letonja, qui en est également leur directeur musical.  


Au programme:

Olivier Messiaen : L'Ascension, quatre méditations symphoniques
Maurice Ravel :  Concerto pour la main gauche
Richard Strauss : Ainsi parlait Zarathoustra, poème symphonique op. 30


  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2018