Coronavirus : au Cameroun, l'inquiétude dans les hôpitaux

À suivre

3 min
Disponible du 20/05/2020 au 22/05/2023
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
Alors que le coronavirus continue à se propager au Cameroun, avec déjà plus de 2 000 personnes contaminées, le gouvernement a décrété contre toute attente la réouverture des bars, des commerces et des boîtes de nuit après 18 heures. Cet assouplissement controversé a été décidé pour contrer les conséquences jugées désastreuses sur l'économie du pays le plus touché en Afrique subsaharienne, derrière l'Afrique du Sud.
Les soignants s'inquiètent du relâchement des gestes barrières. En première ligne dans la lutte contre la pandémie, parfois sans moyens appropriés, nombre d'entre eux ont été infectés. À l'Hôpital général de Douala, trois membres de l'équipe médicale, dont des médecins, sont morts depuis le début de la pandémie. Ces décès ont laissé des séquelles chez leurs collègues et une cellule psychologique a été mise en place.

  • Journaliste :
    • Patrick Fandio, Robert Tobokbé, Stéphane Noah
  • Pays :
    • France
    • Allemagne
  • Année :
    • 2020