Petit Fantôme à 36h Saint-Eustache (2019)

7 min
Disponible du 04/06/2020 au 03/06/2025
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

On dit souvent d’un bon DJ qu’il est celui qui sait faire de bonnes transitions entre les morceaux. L’orfèvre Petit Fantôme, échappé de François and The Atlas Mountain, a bien compris que cette définition était rébarbative : son set est fait de rupture, tout comme sa discographie qui passe de l’électro pop à la noise-punk.

En apparence, les musiques qu’il diffuse à Saint-Eustache n’ont pas vraiment de liens. On peut passer d’une musique de film aux Beach Boys, de l’eurodance à la trap. Mais ces ruptures n’ont pourtant rien d’incohérent, elles forment un cheminement fait de virages et de retournements inattendus et intimes.

Et quand on y regarde de plus près, il y a bien un fil rouge. Ce sont ces reprises de Jean-Sébastien Bach, grand compositeur de musique d’église, que Petit Fantôme nous fait entendre au clavier. En donnant des airs de boîte à musique aux compositions de celui qui visait, par sa musique, le « délassement des âmes et la gloire de Dieu », le musicien crée nostalgie et bizarrerie. Au milieu de la nuit, il mélange l’enfantin et la spiritualité, mais aussi « le sublime et le grotesque », chers à Victor Hugo, pour mieux refléter la vie et la création.

Concert capté en juin 2019 à l’occasion du festival 36h Saint-Eustache, à Paris.

Photo © Guillaume Echelard

 


  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2019