Lieder de Mahler et Schubert interprétés par Andrè Schuen et Daniel HeideDepuis le château d’Ettersburg à Weimar

59 min
Disponible du 10/06/2020 au 26/07/2020
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Bach, Goethe, Schiller et Liszt on séjourné en Thuringe. En ces temps de pandémie, cette région qui a vu éclore tant de chefs d’œuvre du génie humain a choisi la musique pour porter un message de fraternité européenne. Au château d’Ettersburg à Weimar, de jeunes artistes proposent un mini festival de musique de chambre.

« Ich bin der Welt abhanden gekommen » (Je suis devenu étranger au monde) : le récital du baryton Andrè Schuen est tout entier placé sous le signe de ce poème de Friedrich Rückert mis en musique par Mahler. A l’heure où l’expérience de la salle de concert a brusquement disparu du quotidien, son écho résonne soudain différemment. Chez certains musiciens, le souhait du poète d’échapper au vain tumulte du monde s’est peut-être mué en une autre aspiration : pouvoir à nouveau jouer devant un public en chair et en os.
Pour ce programme, les deux interprètes ont choisi deux cycles de lieder de Mahler, les Rückert-Lieder et les Chants d’un compagnon errant. Enfin, les trois adaptations de Rückert signées Schubert (« Sei mir gegrüßt », « Du bist die Ruh’ », « Dass Sie hier gewesen ») viennent dialoguer avec les lieder composés par Mahler sur des vers du même poète.

Andrè Schuen apparaît avec l'aimable autorisation de Deutsche Grammophon Gesellschaft mbH

Photo © Guido Werne

  • Avec :
    • Andrè Schuen (Baryton)
  • Avec :
    • Daniel Heide (Piano)
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2020