Beethoven: Trois équales pour 4 Trombones WoO 30Beethoven : Musique de chambre à Vienne

6 min
Disponible du 20/06/2020 au 19/06/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Martin Ortner, Trombone alto
Tobias Grabher, Trombone ténor
Leonhard Paul, Trombone ténor
Nikolaus Feichtenschlager, Trombone basse

Répétition : Leonhard Paul

Enregistré à Dreifaltigkeitskirche der Minoriten, Vienne

Direction : Ulrich Wagner

À l’automne 1812, le maître de chapelle de la cathédrale de Linz, Franz Xaver Glöggl, charge son ami Beethoven de composer des « équales » pour le jour des morts. Il s’agit de courtes pièces pour instruments identiques habituellement jouées en mémoire des défunts. Des années plus tard, les trois morceaux pour quatre trombones de Beethoven ont retenti à l’occasion des cérémonies organisées pour la mort du compositeur en 1827. Le premier et le troisième ont été arrangés pour être donnés comme « Miserere » et « Amplius » lors de l’exposition du corps en l’église de la Trinité de Vienne tandis que le second a été joué un an plus tard avec un texte de l’écrivain Franz Grillparzer pour l’inauguration de la pierre tombale du compositeur. Des étudiants de la mdw – l’Université de musique et des arts du spectacle de Vienne –jouent les trois « équales » sur des trombones d’époque en l’église de la Trinité, lieu même où se sont tenues les funérailles Beethoven le 29 mars 1827.

  • Pays :
    • Autriche
  • Année :
    • 2020