culture@home #5

19 min
Disponible du 15/05/2020 au 14/05/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
La chorégraphe Sasha Waltz  tient un journal de danse. Les abeilles, dont on connait les formations élaborées, vont migrer dans une vaste sculpture de Gereon Krebber. Le sculpteur nous transmet ce que nous pouvons apprendre des productrices de miel en ces temps de crise.Perdue  de vue : le photographe albanais Enri Canaj  documente la migration. Il est allé encore récemment à Lesbos
L'importance des abeilles pour la biodiversité et la sécurité de l'alimentation est fondamentale pour l'humanité. Les Nations Unies ont déclaré le 20 mai comme journée mondiale des abeilles, afin de nous rendre sensible au déclin des abeilles et à l'urgence de les protéger.Une raison suffisante pour aller voir à Cologne le sculpteur Gereon Krebber. Il a étudié à la TATE London,  a été l'élève de Tony Cragg et a enseigné à l'Académie des beaux arts de Düsseldorf.  Nous sommes allés dans son atelier où les abeilles bruissent et vibrent. L'artiste est en train de cuire des sculptures de céramique dans lesquelles va s'installer une colonie d'abeilles pour son prochain projet d'exposition de l'artiste : « Kunsthonig » , un projet accompagné par l'apicultrice Catherine Bielfeldt. 

Moria,  ce camp de réfugiés surpeuplé de l'île de Lesbos, est devenu depuis longtemps un symbole de honte pour l'Europe. Le photographe Enri Canaj a documenté depuis 2015, et  jusqu'à la crise du coronavirus,  la situation tragique des réfugiés... Il est né à Tirana et habite à Athènes. Pour lui, les théâtres de crise sont également des lieux de survivance. Qu'il s'agisse de la situation dans sa patrie albanaise, du sort des réfugiés de guerre syriens, ou plus récemment de la situation des migrants au cours de la crise du coronavirus à Athènes, le travail de Canaj tourne toujours autour des gens et de leurs sentiments. Il les place au centre de son œuvre qui parle aussi d'espoir et des moments de bonheur à l'arrivée...

Dans ce 5e numéro de culture@home, Bianca Hauda nous présente aussi ses nouvelles trouvailles sur le net depuis son appartement de Cologne, comme par exemple le journal de danse de la chorégraphe Sasha Waltz ou les conseils du prestidigitateur Thierry Collet.  Elle parle de la mode et de la crise avec Romy Strassenburg à Paris, des masques et de nous.   Et cette semaine, c'est le photographe et street artiste français JR que nos analystes d'Instagram ont placé sur leur divan.

  • Chargé(e) de programme :
    • Susanne Kampmann
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2020