Pakistan : les religieux freinent la lutte contre le Covid-19

3 min
Disponible du 04/04/2020 au 06/04/2023
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
Parce qu'il se trouve entre l'Iran, où la situation du virus a dégénéré, et l'Afghanistan, où les derniers bilans sont très inquiétants, le Pakistan est dans une position particulièrement fragile face au coronavirus.
Tandis que la majorité des pays musulmans confrontés à la pandémie ont fermé les mosquées, y compris le site le plus sacré, La Mecque en Arabie Saoudite, au Pakistan la plupart des lieux de culte restent ouverts. Ce pays très islamique observe pourtant un confinement officiel ; mais les mosquées ne s'y plient pas.

Malgré les risques de propagation du virus, des milliers de croyants continuent d'assister aux prières quotidiennes les uns à côté des autres. A l'heure actuelle, le Pakistan compte officiellement 1571 personnes testées positives virus... Un chiffre très flou puisque que la moitié du pays est dépourvue de centres de santé. D'après les experts, les cas de contamination seraient au moins dix fois supérieurs.

  • Journaliste :
    • Shahzaib Wahlah
  • Pays :
    • France
    • Allemagne
  • Année :
    • 2020