Stars de demain@Home - Épisode 4Avec Antonio Poli, Alexandra Conunova, Lise de la Salle, Eva-Nina Kozmus...

À suivre

56 min
Disponible du 15/04/2020 au 15/04/2025
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
Des artistes qui ne peuvent plus gagner leur vie et un public privé de sorties. La crise sanitaire liée au coronavirus paralyse la vie culturelle et artistique. Soumis aux mêmes mesures de confinement que leurs fans, des musiciennes et musiciens transforment leur salon en salle de concert, une échappatoire bienvenue pour briser la distanciation musicale.
Découvrez des vidéos de jeunes artistes qui ont toutes et tous participé à l’émission Stars de demain du ténor Rolando Villazón sur ARTE. Une première apparition télévisée prestigieuse avant de se faire connaître dans le monde entier et de se produire en soliste ou de jouer dans diverses formations musicales.Ils se filment chez eux, dans leur salon, dans la chambre du bébé qui crapahute en arrière-plan, devant des piles de cartons de déménagement ou dans une chambre d’hôtel en Indonésie et interpréteront des œuvres issues d’un vaste répertoire. Des escapades musicales qui réjouiront tous les mélomanes confinés !

Retrouvez dans cette compilation :

Le ténor Antonio Poli a 24 ans lorsqu’il remporte en 2010 le premier prix et le prix du public du 29e Concours international Hans Gabor Belvedere à Vienne. Depuis son passage à Stars de demain en 2014, il se produit en concert et en récital sur les plus grandes scènes, telles la Fenice, la Scala, Covent Garden, Glynbourne et le New National Theatre de Tokyo.

Le premier cours de violon d’Alexandra Conunova remonte à ses six ans. Depuis que la musicienne en a 18, elle engrange les récompenses lors de concours prestigieux. Un an après avoir remporté le Concours international de violon Joseph Joachim de Hanovre, elle rend une visite très attendue à l’émission Stars de demain. Lorsqu’elle n’est pas à l’autre bout du monde pour donner l’un de ses nombreux concerts, elle aide par le biais de sa fondation « Arta Vie » de jeunes musiciens handicapés de son pays natal, la Moldavie, à poursuivre leurs études.

Lise de la Salle débute le piano à l’âge de quatre ans et donne son premier concert cinq ans plus tard. La Française, dont la carrière internationale fleurit depuis plus de 15 ans, a grandi dans une famille férue de musique et de peinture depuis des générations. Son credo musical ? Tout ce qu’il y a de plus évident : elle ne joue que les œuvres qui sont importantes à ses yeux. « Lors d’un buffet, on se choisit toujours les choses les plus appétissantes. »

La flûtiste Eva-Nina Kozmus commence son parcours musical à l’âge de cinq ans. Onze ans plus tard, en 2010, elle remporte le premier prix du Concours Eurovision Young Musician à Vienne. Elle a participé à Stars de demain en 2012 et sera conviée, la saison prochaine, à la Semaine Mozart de Salzbourg dont Rolando Villazón est le directeur artistique. L’Ensemble Esperanza dont elle est membre s’est vu décerner un prix OPUS KLASSIK en 2018.

Invitée du deuxième épisode de Stars de demain en 2011, la soprano Chen Reiss enchante ses auditoires avec « une voix à l’éclat argenté et au timbre clair ». Elle peut déjà se targuer d’avoir participé à la bande originale du film Le Parfum de Tom Tykwer et d’avoir chanté pour le pape François en 2014, lors de la messe de Noël retransmise dans le monde entier.

Née à Francfort, Mayumi Kanagawa a grandi à New York et Los Angeles avant de gagner Berlin où elle vit actuellement. Elle commence le violon à l’âge de quatre ans. Après avoir achevé ses études et multiplié les concerts ainsi que les récompenses prestigieuses, elle remporte le 4e prix du Concours international Tchaïkovski en 2019. Un talent dont elle avait déjà fait montre lors de son passage sur le plateau de Stars de demain trois ans auparavant.

A 27 ans seulement, tout réussit à Kian Soltani : des invitations dans les plus grandes salles, une bourse de la Fondation Anne-Sophie Mutter, des concerts de musique de chambre aux côtés de Daniel Barenboim et un contrat d’exclusivité avec une maison de disques renommée. Bref, le violoncelliste autrichien, issu d’une famille de musiciens iraniens, n’est pas seulement charismatique : il épate par la qualité de son jeu et la richesse de son répertoire. Affaire à suivre !

Derrière Arcis Saxophon Quartett se cachent Claus, Ricarda, Edoardo et Jure.
Une fois de plus, l’union fait la force : le quartette ne manque pas d’idées créatives, de passion et de fougue ! Qu’ils interprètent Bach, Gershwin ou de la musique contemporaine, les quatre musiciens transmettent leur plaisir de jouer ensemble. Laissez-vous emporter !

Pianiste, arrangeur et compositeur, Jarkko Riihimäki passe avec aisance du classique au jazz, à la comédie musicale ou à la pop. Ses concerts le conduisent en Europe, en Asie et en Amérique du Sud. Lors de sa participation à Stars de demain aux côtés du Trio Cayao en 2016, le musicien finlandais expliquait à un Rolando Villazón incrédule ce qui fait de son pays natal un haut lieu du tango. Pour Stars de demain@home, il interprète une de ses compositions.

Entrer à l’Orchestre philharmonique de Berlin à 17 ans ? Edicson Ruiz l’a fait, devenant ainsi le deuxième plus jeune membre de l’histoire de la phalange. Le contrebassiste, né à Caracas, a débuté son parcours musical au sein d’El Sistema, un réseau d’orchestres de jeunes au Venezuela. Avant de partir pour l’Allemagne, il a joué au sein de l’Orquesta Sinfónica Simón Bolívar. Lui qui avait participé à Stars de demain en 2012 compte aujourd’hui parmi les meilleurs contrebassistes au monde.

La prestation de Katharina Konradi à Stars de demain était en quelque sorte un entre-deux. Elle venait tout juste de quitter le Théâtre d’État de Wiesbaden pour l’Opéra d’État de Hambourg, où elle compte désormais parmi les chanteuses préférées du public. 2019 a été marqué par ses débuts au Festival de Bayreuth. Une carrière déjà bien remplie pour la jeune soprano née au Kirghizistan. En plus du répertoire lyrique, l’artiste se passionne également pour le lied et la mélodie.

Un premier concert à l’âge de huit ans en 2000 et une formation à l’Institut Leopold Mozart pour l’accompagnement d’enfants surdoués au sein du Mozarteum de Salzbourg. Voilà les prémices de la carrière internationale de Sophie Pacini. La pianiste germano-italienne collectionne en outre les récompenses prestigieuses, comme les prix « Young Artist of the Year » en 2017 et ECHO Klassik en 2015. Une complicité amicale et musicale est née entre Sophie et la grande Martha Argerich.

À 17 ans, Caroline Goulding donnait déjà son premier concert avec l’Orchestre de Cleveland. Elle avait aussi plusieurs apparitions à la télévision à son actif, ainsi qu’une nomination aux Grammy Awards pour son premier CD. La violoniste découvre son instrument à l’âge de trois ans et remporte le premier prix de l’Aspen Music Festival dix ans plus tard. Lorsqu’elle ne foule pas les scènes du monde entier, la jeune Américaine donne des cours de yoga avec autant de passion qu’elle manie l’archet.

Les jeunes musiciens de 4 Times Baroque sont volontiers qualifiés de « premier boys band baroque ». Il faut dire qu’avec eux, la vénérable « musique ancienne » se met à pulser, accédant à une dimension vivante inattendue, entre fraîcheur et effronterie. Ce qui leur a d’ailleurs valu parmi de nombreuses distinctions un prix OPUS KLASSIK en 2018. Coronavirus oblige, ils apparaissent en effectif réduit dans leur vidéo pour Stars de demain@home.

Le Monde n’hésite pas à voir en lui le « nouveau héros de l’alto ». Né dans une famille de musiciens à Aix-en-Provence, Adrien La Marca commence à pratiquer cet instrument à l’âge de quatre ans. A 16 ans, il intègre le Conservatoire de Paris, dont il passe le prix avec mention très bien à l’unanimité en 2009. Il étudie ensuite à Berlin avec Tabea Zimmermann. Lauréat de plusieurs concours prestigieux, il a déjà travaillé avec des musiciens comme Valery Gergiev, Seiji Ozawa, Gidon Kremer et Menahem Pressler.


  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2020