Covid-19 : une morgue entre New York et l'EquateurDésintox

Lecture automatique

À suivre

2 min
Disponible du 17/04/2020 au 17/04/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

"Désintox" revient sur la rumeur propagée par une vidéo sur de prétendus sacs mortuaires entassés dans un hôpital new-yorkais, à Manhattan.

 

C’est l’histoire d’une vidéo virale… À l’image, un homme dit se trouver devant un hôpital new-yorkais, à Manhattan. Il filme un camion frigorifique et dit : "C’est là qu’ils mettent les cadavres". La vidéo coupe, et on se retrouve à l’intérieur d’un bâtiment.

Cette fois, des dizaines de sacs mortuaires s’entassent à même le sol. La vidéo totalise 100 000 vues sur le compte Instagram du média dominicain qui l’a publiée, avant d’être reprise par des internautes français. Elle est pourtant manipulée.
 
La ville de New York, dépassée par le nouveau coronavirus, a bien garé des camions frigorifiques utilisés comme morgues devant différents hôpitaux - et il est facile de retrouver celui filmé par le vidéaste. Mais la deuxième séquence, qui montre des dizaines de sacs mortuaires, vient d’ailleurs.
 
D’abord, avant d’être publiée par le média dominicain, elle est apparue en ligne, sur le compte Twitter d’un journaliste équatorien, selon qui il s’agit d’un hôpital de son pays.

Ensuite, on discerne sur un des sacs mortuaires un nom, qu’on retrouve en ligne sur un faire-part de décès. Celui-ci aurait eu lieu le 29 mars, à Guayaquil, deuxième ville d’Equateur, où le nouveau coronavirus fait des ravages.

Dernier indice sur la provenance de la vidéo : la voix féminine, en fond sonore, qui semble évoquer, en espagnol, l’"Hospital general del Norte". C’est le nom d’un établissement de santé de la sécurité sociale équatorienne à Guayaquil.

Celle-ci a d’ailleurs fini par confirmer que la vidéo des sacs mortuaires avait bien été tournée dans cet établissement, par voie de communiqué de presse.

Pendant la pandémie, les fake news elles aussi passent les frontières.


  • Réalisation :
    • Cédric MATHIOT
  • Producteur/-trice :
    • 2p2l
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2020