La technologie hydrogène au secours du climat ?

3 min
Disponible du 18/01/2020 au 20/01/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
La Belgique et 6 autres pays souhaitent le lancement d'une stratégie européenne pour renforcer la place de l'hydrogène dans la lutte contre le réchauffement climatique. Dans une déclaration conjointe du 15 juin 2020, les 7 pays soulignent que l'hydrogène issue de sources renouvelables peut être un élément dans la limitation des émissions liées au transport et à l'industrie
La France, l'Allemagne, les pays du Benelux, la Suisse et l'Autriche ont fait circuler cette déclaration, alors que les ministres de l'Energie des Etats membres se réunissaient virtuellement lundi. L'un des sujets mis sur la table par la Croatie (qui assure la présidence tournante de l'UE au premier semestre) était le soutien aux solutions technologiques innovantes dans le secteur de l'énergie via les instruments du plan de relance. Les sept pays travaillent déjà depuis un certain temps ensemble dans le cadre du "Forum pentalatéral de l'énergie". Portugal et Bulgarie soutiendraient également l'initiative. Selon le ministre néerlandais du Climat, Eric Wiebes, l'hydrogène durable "est le chaînon manquant dans la transition énergétique, dans des secteurs comme l'industrie et le transport. Mais il faut pour cela passer à une autre échelle, et réduire les coûts d'un hydrogène propre". La demande des pays impliqués est que la Commission définisse une stratégie, avec des propositions législatives et des objectifs pour 2030 et à plus long terme. La Commission a déjà annoncé en mars une alliance autour de l'hydrogène, suivant l'exemple d'un projet de partenariat de plusieurs pays pour le développement de batteries pour voiture électriques. La Commission a fait du climat une de ses priorités emblématiques pour l'Union, avec l'objectif d'une UE "neutre en carbone" d'ici 2050.

  • Journaliste :
    • Anja Waltereit
  • Pays :
    • France
    • Allemagne
  • Année :
    • 2020