Beethoven : Fantaisie pour pianoLe grand concert de 1808

14 min
Disponible du 07/03/2020 au 10/01/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Une fois n’est pas coutume, Beethoven quitte avec sa Fantaisie pour piano les sentiers battus du répertoire de cet instrument. Lors de cette soirée où Philippe Jordan et l’Orchestre symphonique de Vienne reconstituent le concert historique donné par le compositeur en 1808, le pianiste américain Nicholas Angelich interprète cette pièce pour piano solo.

Beethoven et son œuvre - opus 77
« Quand il eut terminé une improvisation, il éclatait de rire et se moquait de l’émotion qu’il avait suscitée auprès de ses auditeurs, dont certains étaient en larmes », note le compositeur Karl Czerny, un élève de Beethoven. Avec un peu d’imagination, on entend presque l’éclat de rire de Ludwig à la fin de sa Fantaisie pour piano opus 77.
(Séverine Garnier)

Les critiques de l’époque le confirment, les contemporains de Beethoven avaient décelé dans sa Fantaisie pour piano de nouvelles formes et harmonies auxquelles ils n’étaient pas habitués. Dans cette œuvre, le compositeur parvient à créer l’illusion d’une interprétation libre au piano.

A la tête de l’Orchestre symphonique de Vienne et d’un ensemble de solistes de haute volée, Philippe Jordan reconstitue en janvier 2020 le concert historique donné par Beethoven le 22 décembre 1808. Au programme : la Cinquième et la Sixième symphonie, deux mouvements de la Messe en ut majeur, l’air « Ah ! perfido », le Quatrième concerto pour piano, la Fantaisie chorale et la Fantaisie pour piano. Ce concert marque un des temps forts des célébrations du 250e anniversaire de la naissance du compositeur.


  • Avec :
    • Anke Vondung (mezzo-soprano)
    • Allan Clayton (tenor)
    • Nicholas Angelich (piano)
    • Jacquelin Wegner (soprano)
    • Hanno Müller-Brachmann (baryton-basse)
  • Direction musicale :
    • Philippe Jordan
  • Direction de chœur :
    • Heinz Ferlesch
  • Choeur :
    • Wiener Singakademie
  • Pays :
    • France
    • Autriche
  • Année :
    • 2020