Extension de la PMA : quel impact chez nos voisins européens ?

3 min
Disponible du 04/07/2020 au 06/07/2023
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
Alors que le projet de loi bioéthique revient à l’Assemblée ce lundi, nous faisons un tour des pays européens qui ont déjà ouvert la PMA et levé l’anonymat des donneurs.
La Suède, l’Allemagne ou encore la Belgique font partie des pays européens qui ont pris des mesures similaires à celles prévues par le projet de loi bioéthique en France. Certains ont ouvert la PMA aux couples lesbiens et aux femmes célibataires. D'autres ont permis aux enfants issus d’un don de connaître l’identité de leurs donneurs. Comment ces changements ont-ils été vécus dans ces pays ? Quels ont été leurs impacts ? On fait le point.

Aujourd’hui, la procréation médicalement assistée (PMA) en France s’adresse uniquement aux couples hétérosexuels et les aident à avoir un enfant en contrôlant la fécondation. Dans 6% des cas, les couples hétérosexuels font appel à un donneur extérieur au couple dont l’anonymat est préservé. Le projet de loi bioéthique prévoit d’ouvrir cette PMA aux couples lesbiens et aux femmes seules. Et de donner à l’enfant à sa majorité des informations sur le donneur. D'autres pays européens ont déjà sauté le pas.

  • Journaliste :
    • Loreline Merrelle
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2020