Les Sonates pour piano n° 23 et 32 de BeethovenInterprétées par Solomon et Claudio Arrau

À suivre

52 min
Disponible du 15/03/2020 au 14/09/2020
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Délicatesse du timbre, profondeur de jeu…  Solomon compte parmi les géants du piano du XXe siècle. Le Chilien Claudio Arrau appartient lui aussi à cet Olympe. Ce programme donne à entendre ces deux artistes de légende dans des interprétations mémorables de Beethoven : une captation de la Sonate pour piano n° 23 par Solomon en 1956 et une de la Sonate pour piano n° 32 par Arrau en 1970.

Beethoven et son œuvre - opus 57
Si jolie à 19 ans, Joséphine von Brunsvik fut mariée de force au comte von Deym, de 30 ans plus vieux qu’elle. Le couple s’installe à Vienne et Beethoven, qui donne chez eux des récitals et des leçons de piano, tombe amoureux de Joséphine. Devenu veuve, elle recevra du compositeur des lettres passionnées : « une fois encore, le peu de lignes que vous m'avez envoyées m'ont rendu vraiment heureux. Des milliers de voix continuent à me chuchoter que vous êtes ma seule amie, ma seule bien aimée. »

Beethoven et son œuvre - opus 111
Le 31 mars 1821, la comtesse Joséphine von Brunsvik, sans doute la femme que Beethoven a le plus aimé, meurt à 42 ans après une vie de souffrance et de déchirement. Au même moment, Beethoven, qui conserve auprès de lui son portrait d’elle si jeune et si jolie, compose sa dernière sonate pour piano.
(Séverine Garnier)


Le talent du pianiste britannique Solomon a été reconnu très tôt. À l’âge de 10 ans, il donne déjà ses premiers concerts. Sa professeure n’est autre que Mathilde Verne, une élève de Clara Schumann. Dans les années 1920, Solomon se fait remarquer par ses interprétations de Beethoven. Ses enregistrements des sonates pour piano révèlent clairement les prémisses romantiques qui se déploient dans l’œuvre de Beethoven. En 1956, quelques semaines avant qu’une attaque cérébrale ne mette brutalement fin à sa carrière, Solomon enregistrait la Sonate n° 23, la fameuse « Appassionata » à Londres. Le pianiste est décédé en 1988 à l’âge de 85 ans.

Claudio Arrau a également débuté sa carrière dans les années 1910. Né au Chili en 1903, le pianiste a étudié avec Martin Krause, un des derniers élèves de Franz Liszt encore vivants à l’époque. Essentiellement classique et romantique, son répertoire comportait également des compositeurs comme Debussy et Ravel. Ses interprétations des sonates de Beethoven ont été particulièrement saluées. En 1970 à Paris, il enregistrait pour la télévision l’ultime sonate pour piano de Beethoven.


  • Avec :
    • Claudio Arrau (piano)
    • Solomon (piano)
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2000