Les Lieder de Beethoven (II) à la Folle Journée

51 min
Disponible du 10/03/2020 au 31/01/2021
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

A la Folle Journée, six musiciens se regroupent pour interpréter l’intégralité des Lieder de Beethoven. Un joli défi qui continue avec ce concert mettant cette fois-ci à l’honneur quatre Lieder.

Beethoven et son œuvre - opus 88
Malgré l’aide de Beethoven Antonín Rejcha, son vieil ami d’enfance, ne parvient pas à sa faire reconnaitre en tant que compositeur. En 1808, il décide de quitter Vienne pour Paris... ville qui fait rêver Ludwig. Celui qui est devenu « Antoine Reicha » obtient la prestigieuse place de Professeur de Composition au Conservatoire de Paris en 1818. Ce grand théoricien de la musique y forme la jeune génération des compositeurs français : Hector Berlioz, Charles Gounod et César Franck, entre autres !

Beethoven et son œuvre - opus 128
Août 1823. Beethoven quitte la maison qu’il loue au Baron de Pronay car il ne supporte pas que le baron lui fasse la révérence chaque fois qu’il le voit.

Beethoven et son œuvre - opus 99
De février 1818 jusqu'à sa mort, Beethoven, qui n’entend plus les voix parlées, communique en écrivant sur des cahiers de format « poche ». Amis et visiteurs écrivent leurs questions sur ses « Carnets de conversation » et Beethoven leur répond à haute voix. Dans les lieux publics, le compositeur y note parfois des mots pour éviter les oreilles indiscrètes.

Beethoven et son œuvre - opus 100
Le 10 avril 1815 débute la plus violente éruption volcanique de l’histoire. Le Tambora, un volcan indonésien, bouscule la vie de la planète. Les cendres qu’il crache atteignent l’Europe en 1816 et pendant des mois masquent le soleil et font chuter les températures.

Beethoven et son œuvre - opus 108
L’aura de Beethoven gagne toute l’Europe, notamment La Grande-Bretagne. On lui commande des arrangements de vingt-cinq Scottish Songs (mélodies écossaises traditionnelles) qui sont publiées à Londres et Édimbourg en 1818. En 1822, le compositeur reçoit une proposition de la Philharmonic Society of London : composer une nouvelle symphonie (la neuvième). Il accepte.
(Séverine Garnier)

Cette deuxième partie de l’intégrale des Lieder de Beethoven s’articule autour de Das Glück der Freundschaft (comprenez "Le Bonheur de l'amitié", composé en 1803), Der Küss ("Le Baiser", créé dix-neuf ans plus tard), Der Mann von Wort ("L’Homme de Parole", 1816) et enfin Merkenstein (écrit en 1814).

Ces quatre œuvres sont interprétées aujourd’hui par Anna Göckel au violon, Astrig Siranossian au violoncelle, Yoan Héreau au piano, la soprano Raquel Camarinha, le baryton Stephan Genz et le baryton-basse Edwin Crossley-Mercer au chant.

Programme :

Beethoven - Das Glück der Freundschaft opus 88

Beethoven - Der Küss opus 128

Beethoven - Der Mann von Wort opus 99

Beethoven - Merkenstein opus 100
Beethoven - Vingt-cinq Chants écossais opus 108, extraits

Concert capté le 1er février 2020 à la Folle Journée de Nantes.


  • Réalisation :
    • Francois-Rene Martin
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2020